[Interview] Olivier Quesnel à propos du DTM

Aller en bas

default [Interview] Olivier Quesnel à propos du DTM

Message par Quentin le Mar 6 Mai 2008 - 21:29

Olivier Quesnel, directeur de Citroën Sport, ne comprend pas les rumeurs prêtées au Double chevron d'aller en DTM après 2009. L'avenir de Sébastien Loeb reste flou mais la marque se sent bien en WRC.

Citroën Sport a défini son programme sportif jusqu'à fin 2009, mais pas au delà…

Olivier Quesnel : Oui, nous sommes en WRC jusqu'à fin 2009. C'est acquis.

La machine médiatique s'est emballée à propos de cette échéance et d'une alternative DTM, suite à votre visite à Hockenheim…

O.Q. : Citroën Automobiles vient de sortir la C5, qui se positionne clairement face à l'Audi A4 et à la Mercedes Classe C, qui évoluent précisément en DTM. J'ai reçu une invitation des organisateurs pour assister à la manche d'ouverture de la saison 2008, que j'ai acceptée car ça me semble normal d'aller voir ce qui se passe en Allemagne. Franchement, j'aurais eu tort de ne pas avoir cette ouverture d'esprit pour, au moins, y puiser une idée afin d'en faire profiter le WRC. Et, le cas échéant, formuler une proposition sur le DTM à la direction générale de Citroën. Je me suis rendu à Hockenheim, et il n'y a rien d'autre à en déduire. Si demain on me voit au Grand Prix de Monaco, va-t-on en conclure que Citroën est intéressé par la Formule 1 ?

Comment voyez-vous votre avenir en WRC ?

O.Q. : Nous sommes attentifs à la future réglementation, tout en ayant à l'esprit le fait que les retombées ne seront jamais celles de la Formule 1. Nous souhaitons simplement avoir des coûts en phase avec l'impact médiatique. A partir de là, le rallye reste notre priorité pour l'après-2009. Nous avons suffisamment investi et c'est normal de vouloir continuer à capitaliser.

Même dans l'incertitude de l'avenir de Sébastien Loeb ?

O.Q. : Je trouve que l'on donne beaucoup d'importance à un problème qui n'en est pas un. Que je sache, Sébastien n'a pas annoncé qu'il arrêtait ! Il est sous contrat avec nous jusqu'à fin 2009, et les contrats sont faits pour être rediscutés. Et qui peut dire ce qu'il souhaite faire ? Pour l'heure, il domine son sujet. Il n'a jamais été aussi fort, aussi motivé. En Argentine et en Jordanie, il n'avait vraiment pas l'air d'un pilote qui pense à arrêter !

Y a-t-il un facteur Loeb, quand même, dans la réflexion de Citroën ?

O.Q. : Mais dois-je raisonner par rapport à Sébastien ou par rapport à Citroën ? J'espère vivement que nous ferons encore du rallye en 2010, avec Sébastien. Nous investissons en rallyes depuis des années et le fait que Sébastien Ogier soit engagé en championnat du monde Junior WRC (sur une C2 officielle) démontre que nous préparons l'avenir.

Qu'est-ce qui vous a impressionné en DTM ?

O.Q. : Tout ce qui est mis en place autour du marketing, de la promotion, du produit. Tout est axé là-dessus. Concernant le côté sportif, je trouve que la philosophie s'apparente plus à celle du Trophée Andros que de la compétition pure car il y a des handicaps de poids. Plus vous gagnez, plus on vous charge la voiture de lest. Ce n'est pas le cas dans les championnats du monde (ndlr : les lests sont appliqués en WTCC). Le WRC reste de la vraie compétition, mais attention : je n'ai aucun problème avec cette approche du DTM. Il faut aborder chaque package de compétition avec ses spécificités, c'est tout. Et le DTM peut avoir un intérêt particulier pour la C5.En l'occurrence, il s'agirait d'une opération "produit". Alors que le championnat du monde des rallyes est une opération "marque".

Le WRC entamera en 2010 une transition vers un nouveau règlement qui, pour schématiser, reprendra la base des S2000 de l'IRC, équipée d'un Turbo et d'un kit. Comment Citroën pourrait aborder ce virage ?

O.Q. : Avec l'actuelle C4 en 2009, la C4 ou la nouvelle WRC en 2010, et la nouvelle voiture en 2011, car elle aura la priorité pour marquer des points sur les actuelles WRC. C'est une transition logique.

Vous avez poussé un coup de gueule en Jordanie en voyant les abords des spéciales sans spectateur. Le choix des épreuves ne vous paraît pas entièrement pertinent…

O.Q. : Tout ce qui passe en WRC, en termes de règlements et autres, va dans le bon sens, excepté le calendrier. Celui de 2009 doit rester en l'état, je l'admets, mais j'espère fermement qu'en 2010 les desiderata commerciaux des constructeurs seront pris en compte. Concrètement, nous voulons aller sur des marchés émergents tels le Brésil, l'Argentine, la Chine, la Russie. Aller en Jordanie, pour ce qui est du Moyen-Orient, me convient parfaitement mais je ne saisis pas bien l'intérêt de Chypre. Citroën Sport ne coure pas juste pour courir mais pour développer la marque et vendre des voitures.

Qu'auriez-vous à suggérer précisément ?

O.Q. : Nous souhaiterions sept épreuves fixes à caractère historique, correspondant aux racines du WRC, et d'autres organisées en alternance en fonction de divers critères, satisfaisant des aspects commerciaux.

Le WRC est pour l'heure un formidable terrain d'expression pour Citroën…

O.Q. : Oui. Le rapport qualité/prix est exceptionnel, de part nos victoires et nos titres mondiaux. Et je préfère que nous gagnions aujourd'hui en WRC avec Sébastien qu'être en milieu de grille en Formule 1 avec un budget dix fois supérieur.

Eurosport : http://www.eurosport.fr/rallye/sport_sto1563731.shtml

Quentin
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 4923
Localisation : Lorraine
Voitures : Citroën C2 VTR Citroën Sport - Citroën C2 Pack ambiance
Date d'inscription : 12/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum