[COMPARATIF] DS 5 2015 vs DS 23 1973

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default [COMPARATIF] DS 5 2015 vs DS 23 1973

Message par tusman le Ven 22 Mai 2015 - 19:17

Nouvelle DS 5 vs DS 23 Pallas : Déesses d'hier et d'aujourd'hui


La Citroën DS 23 Pallas a convié son héritière, la nouvelle DS5 2015 sur son lieu de naissance.

Cette année, la Citroën DS fête ses 60 ans et la DS5 « restylée » devient le premier modèle de la nouvelle marque DS. La filiation est savamment cultivée. L'argus a souhaité célébrer ce passage de témoin sur le lieu même de la naissance de la DS originelle.

Quarante ans après l’arrêt de la chaine de production, la Citroën DS revient sur son lieu de naissance à Paris en compagnie de son héritière : la DS 5. Les temps ont bien changé, l’usine de Javel qui assembla de 1955 à 1975,  1 456 746 Citroën DS n’est plus. Ce temple industriel érigé il y a tout juste cent ans, est  devenu en 1992, un lieu de promenade : le parc André Citroën. Ce lieu agréable en plein Paris accueille la DS d’hier et celle d’aujourd’hui. Cette dernière est une DS 5  Edition 55, une série limitée qui fait référence à la DS de 1955. La boucle est bouclée. 


Le nec plus ultra de la DS et de la DS5

Ne vous fiez pas aux apparences, la DS 5 est plus courte que la DS 23 Pallas Nous avons convoqué la Citroën DS originelle et son arrière-arrière-petite-fille, la DS5. La première est un modèle DS 23 Pallas de 1973, la seconde, c'est la nouvelle DS5 qui arrive tout juste en concession.

L’une comme l’autre représentent les dernières évolutions de leur espèce. La DS 23 Pallas est en quelque sorte l’ultime développement de la DS, avec ses phares tournant carénés et la dernière planche de bord de la DS.
 C'est le passager de la DS 23 Pallas qui est en charge de l'autoradio. La DS 5 2015 étrenne un GPS à écran tactile de 7 pouces
Tandis que la « nouvelle » DS5 – surtout ne l’appelez plus Citroën DS5 – puisque désormais DS est une marque à part entière sans le groupe PSA, adopte une calandre inédite, des phares full LED et la technologie connectée. Elle est l’incarnation du premium à la française et comme le dit le nouveau slogan « l’esprit d’avant-garde ». Chacune de nos deux protagonistes du jour recèle le meilleur de son époque.


Un style à l'avant garde pour les 2 DS

La DS5 est plus courte (4,53m) et plus haute (1,50m) que la DS 23 Pallas (4,80 m et 1,47 m). L'empattement de la DS moderne est court (2,73m) comparé aux 3,12 m qui séparent les essieux de l'ancienne.  Les phares carénés et tournants sont apparus sur le millésime 1967. La DS classique fait toujours son effet, en témoigne le regard des passants de tous âges et particulièrement celui des enfants, qui n’ont d’yeux que pour elle. La Citroën DS est et sera toujours cette auto charismatique qui a marqué son époque dès le  jeudi 6 octobre 1955 où elle déchaina la foule du salon de l’automobile.

 Module des trois led et clignotants à défilement de la DS5 restylé 2015 La DS5 est elle aussi une auto atypique. Si sa présentation officielle en avril 2011 au salon de Shanghai n’a pas été aussi retentissante que celle de sa trisaïeule, l’auto n’en demeure pas moins un concept-car roulant avec une silhouette sans égal. Mélange de coupé et de monospace, la DS5 se démarque par son style flamboyant, sculptural et par ses détails graphiques.


DS 23 vs DS5 : des habitacles futuristes

La planche de bord de la DS 23 Pallas n'a plus la pureté formelle de la DS 19 de 1955, elle est plus cossue. Elle a été rembourrée pour gagner en sécurité.  Le tachymètre au centre recèle un indicateur de distance de freinage sur sol sec : 80 m à 100 km/h, 150 m à 140 km/h et 250 m à 180 km/h. La portière sans encadrement de la DS 23 s’ouvre, il faut alors enjamber le large longeron du châssis puis se laisser tomber dans un fauteuil ultra moelleux. Une sensation de confort qui relève davantage aujourd’hui du mobilier de salon que de l’univers automobile. Prévenante pour votre séant, la Citroën DS l’est aussi pour vos pieds puisque l’épaisse moquette au sol à un caractère quasi spongieux. La position de conduite assise comme sur une chaise témoigne évidement d’une autre époque.

 Le mobilier est très sculpté et l'ergonomie peut surprendre au départ, mais la DS5 ne manque pas d'originalité. Au fil de son histoire, Citroën nous a habitué ...  Trois compteurs également pour la DS5 mais avec évidemment beaucoup plus d'informations compilées Prendre place à bord de la DS5 requiert moins de gymnastique que pour la DS 23 toutefois la surprise arrive vite. Le pare-brise avancé tel celui d’un monospace avec les fenestrons latéraux donne une vision vers l'avant moins dégagée qu'à bord de l'ancienne dont les montants très fins ne sont aujourd'hui guère rassurant. Les toits vitrés au-dessus des places avant, scindé par une console au plafond de la DS5, font immédiatement pensé au cockpit d'un avion. Pourtant, contrairement à la Citroën DS conduite par  Fantomas qui déploie ses ailes puis prend son envol, la DS 5 restera rivée au sol et ne décollera pas… 


Démarrer une DS : quasiment un cérémonial

Reine de la route pendant plus de 20 ans, la Citroën DS gomme toutes les imperfections du bitume Une frêle pédale pour l'accélérateur et un champignon pour le frein, à doser avec modération. Pour commencer, la clé de contact s'insère à gauche de la colonne de direction. Une position tout à fait habituelle pour les possesseurs de Porsche 911, mais qui l’est beaucoup moins sur une berline. Ensuite, c'est le maniement du levier de vitesse au volant qui lance le démarreur. Deux fonctions en un accessoire qui traduisent bien la philosophie avant-gardiste de la DS pour laquelle, les ingénieurs se sont creusé les méninges pour innover dans les moindres détails. Après avoir déverrouillé le frein de parking par une commande actionnée du pied gauche – un dispositif toujours d’actualité chez Mercedes -  il ne reste plus qu’à accélérer en douceur pour filer à un train de sénateur. Il faut garder à l’esprit que le moindre appui sur le « champignon »  qui fait office de pédale de frein stoppera l’auto dans les plus brefs délais. Nécessité d’actionner vos orteils avec doigté...  

 Avec sa nouvelle calandre "DS Wings", la DS 5 2015 ne manque pas d'allure. Les commandes de lèves-vitres sur la console centrale ç'est plutôt inhabituel, la DS 5 a sa propre vision de l'ergonomie. La clé main libre de la nouvelle DS5 peut rester dans votre poche, nul besoin de l’insérer dans  le tableau de bord. Pressez ensuite le bouton start, bien en vue sous la montre à aiguille qui semble d’une autre époque dans cette nouvelle DS5 chantre du tactile et du numérique, en prenant soin de maintenir le pied sur la pédale de frein. Prévenante, la DS5 écrit toutes les consignes de sécurité en rouge sur noir dans le combiné d’instrumentation. Positionnez ensuite le levier de vitesse de la nouvelle boite automatique EAT 6 sur D (lire notre essai de la nouvelle DS5 2015) ,  et le frein de parking à commande électromécanique se déverrouillera automatiquement. Vous êtes paré à rouler. J’ai failli oublier de régler les rétroviseurs extérieurs faute d’avoir trouvé la commande sur la contre-porte tout comme celle d’ailleurs des lèves vitres. La première se situe à gauche du volant sur le tableau de bord là ou précisément la plupart des constructeurs allemands implantent les commandes des phares. Les secondes sont sises au bas de la console centrale dont le dessin rappelle le mobilier des Porsches modernes.   

 Moteur longitudinal quasiment en position centrale avant pour la DS 23 Pallas évidemment à essence. Bloc transversal diesel sur l'essieu de la DS5

Banquettes arrière : Chesterfield ou bracelet de montre  ?

Larges et confortables assises séparées par un accoudoir à l'arrière de la DS 23 Pallas qui sait recevoir. Il y a beaucoup d’espace à l’arrière de la DS Classique. Ce n’est pas pour rien que le Général de Gaulle l’adopta comme véhicule officiel mais aussi pour son usage personnel. Le « grand » Charles pouvait y  loger sans encombre son mètre quatre-vingt-seize. Comme à l’avant les assises et la moquette sont moelleuses à souhait, l’enfoncement dans le fauteuil permet d'améliorer la  garde au toit.   La lumière ne manque pas non plus et la vision est à 360 degrés. Le haut vitrage latéral, la lunette arrière panoramique et la longue plage arrière apportent cette clarté.  Cependant la forme fuselée de la DS dont les voies sont plus larges à l’avant qu’à l’arrière, ceci dans le but de magnifier les vertus de la traction avant, donne de l’étroitesse aux places arrière.


 La sellerie cuir façon bracelet de montre est une exclusivité de la marque DS. Descendre de la DS 23 pour s’installer aussitôt dans la DS 5 n’est une expérience valorisante pour cette dernière. Le contraste est saisissant et la raideur des assisses comme des dossiers surprend. Ce n'est qu'un sentiment relatif car à l'usage la sellerie de la DS5 n’a rien d'une planche de bois. La notion de confort a bien évolué en 60 ans. Autre griefs à l’encontre de la DS5, des vitres arrière – dont les commandes sont positionnées au bout de la console entre les sièges avant - qui ne descendent pas entièrement. Ceci obligeant François Hollande à saluer la foule le jour de son investiture par un toit ouvrant aménagé spécialement. Enfin, la DS5 plus courte de 27 centimètres que son « ancêtre » est moins généreuse pour l’espace aux jambes. La DS « moderne »  tiens sa revanche en proposant plus de largeur et un toit vitré – fixe donc pour le commun des mortels – au-dessus des places arrière.


Rendez-vous en 2075 pour célébrer les 60 ans de la DS 5 !

La lignée de la DS poursuit sa route avec la nouvelle DS 5. A l'issue de cette rencontre, il n'est évidemment pas question de déclarer l'une où l'autre vainqueur  mais tout simplement d'évoquer la continuité et la filiation légitime entre la DS dite aujourd'hui classique et la nouvelle DS5. Chacune à sa manière marque la paysage automobile de son temps avec chacune sa définition de l'avant garde. Reste une interrogation dans 60 ans quelle aura restera-t-il à la DS5. Largus.fr vous donne rendez-vous en 2075 ! Nous étions là il y a 60 ans en arrière retrouvez la présentation de la DS 19 en 1955 dans L'argus de L'automobile et des Locomotions.

http://www.largus.fr/actualite-automobile/nouvelle-ds-5-2015-vs-ds-23-pallas-1973-ds-dhier-et-daujourdhui-6262387.html
avatar
tusman
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 13070
Age : 47
Localisation : Lapalisse
Voitures : XM 3.0 V6 BVA
Date d'inscription : 30/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [COMPARATIF] DS 5 2015 vs DS 23 1973

Message par C-vava le Ven 22 Mai 2015 - 19:57

Le mobilier est très sculpté et l'ergonomie peut surprendre au départ, mais la DS5 ne manque pas d'originalité. Au fil de son histoire, Citroën nous a habitué ... 

Non!!!!! faut pas dire Citroën la DS5 n'est pas une Citroën faut vous le dire combien de fois :D
avatar
C-vava
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 30558
Age : 57
Localisation : Cambrai
Voitures : C3I HDI collection, C4II confort HDI90
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [COMPARATIF] DS 5 2015 vs DS 23 1973

Message par tusman le Ven 22 Mai 2015 - 20:47

C'est pourtant précisé plus haut ! :D (bien vu C-vava  ;))

Sinon je le trouve sympa ce comparatif...
avatar
tusman
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 13070
Age : 47
Localisation : Lapalisse
Voitures : XM 3.0 V6 BVA
Date d'inscription : 30/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [COMPARATIF] DS 5 2015 vs DS 23 1973

Message par C-vava le Sam 23 Mai 2015 - 8:00

Comme quoi on ne peut pas oublier Citroën aussi facilement.
avatar
C-vava
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 30558
Age : 57
Localisation : Cambrai
Voitures : C3I HDI collection, C4II confort HDI90
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [COMPARATIF] DS 5 2015 vs DS 23 1973

Message par c-dolu le Mar 27 Oct 2015 - 19:14

Une DS sera toujours une Citroën.
:)
avatar
c-dolu
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 1986
Voitures : DS5 H
Date d'inscription : 18/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [COMPARATIF] DS 5 2015 vs DS 23 1973

Message par C-vava le Mar 27 Oct 2015 - 21:01

je me demande si dans 4ans, aux 100 ans de CITROËN la DS de 1955 fera partie de la fête ou si on dira que c'est une ancêtre de la marque DS
avatar
C-vava
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 30558
Age : 57
Localisation : Cambrai
Voitures : C3I HDI collection, C4II confort HDI90
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [COMPARATIF] DS 5 2015 vs DS 23 1973

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum