[ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par Invité le Sam 10 Nov 2012 - 20:25

POLO6 a écrit:quelle stupidité d avoir perdue une image qu on aimerait tellement retrouver aujourdhui
C'est peut être comme le vélo : on n'oublie jamais :P Sinon Polo, je connais un formidable moyen de soutenir l'industrie automobile Française : ici

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par STEPPE 91 le Sam 10 Nov 2012 - 20:41

POLO6 a écrit:à l epoque il y avait encore ça !





Citroen etait encore legitime dans le premium notamment en Allemagne à cette epoque..
quelle stupidité d avoir perdue une image qu on aimerait tellement retrouver aujourdhui

Et on reconnait meme son proprietaire qui etait avec elle et nous a Saint Germain 2012.
avatar
STEPPE 91
Evènementiel
Evènementiel

Nombre de messages : 8727
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par POLO6 le Mer 28 Nov 2012 - 10:32

Ce n est pas un plan de soutien , mais cela aurait pu etre un des elements
manquants.




L absence de projet de recherche en France sur le véhicule à hydrogène fait
prendre un risque à l’industrie automobile française a souligné Louis
Gallois, lors des Mov’eo Days. Il s’inquiète également du manque de
collaboration entre Renault et PSA sur des projets communs.



On n’en attendait pas moins de Louis Gallois,
commissaire général à l’investissement et récent auteur du rapport sur
la compétitivité l’industrie française. Lors de son intervention ce
mardi devant les PME innovantes réunies par Mov’eo, il a délivré une
analyse sans concession sur l’industrie automobile française et dit
quelques vérités.

"L’industrie
automobile française a un rapport qualité perçue/prix qui actuellement
l’expose très fortement à la compétition internationale",
a
relevé Louis Gallois soulignant que cette situation obligeait les
constructeurs français à engager des efforts de montée en gamme ce qui
passe par l’innovation, la qualité et le service, a-t-il dit.

Le Commissaire général à l’investissement a cependant souligné que l’industrie automobile française ne manquait pas d’atouts : "Elle
dispose de toutes les technologies, et cet acquis est absolument
primordial". "L’industrie automobile française a bien pris le virage de
la voiture électrique et est en train de prendre celui de la voiture
hybride. C'est-à-dire qu’elle se positionne sur les produits d’avenir",
a-t-il dit.

Reste cependant que cela n’a pas donné lieu à la création d’une filière française de la fabrication de batteries. "Nous souhaitons augmenter la valeur ajoutée réalisée en France sur la chaîne de traction électrique", a dit Louis Gallois soulignant sur ce sujet un retard de la France par rapport à l’Allemagne, le Japon et la Corée : "Nous
avons dans ce domaine à nous mettre à ce niveau. Dans le domaine des
batteries qui est un composant clé de la chaîne de traction électrique,
les technologies et les productions de grandes séries ne sont pas
françaises. Peu de projets ont été présentés aux investissements
d’avenir."


Pas de projet hydrogène d’envergure

La France est également en train de prendre du retard dans la recherche
sur le véhicule à hydrogène, a souligné Louis Gallois. Alors que des
projets sont nombreux en Allemagne (dont un projet réunissant BMW, Mercedes, Toyota et Hyundai), au Japon ou en Corée, "rien d’envergure ne se fait en France", a-t-il
relevé. La faute aux deux constructeurs français, Renault et PSA qui ne
participent à aucun projet, bien que dans ce domaine la France compte
de nombreuses entreprises françaises performantes sur plusieurs maillons
de la chaîne.
"Je suis assez perplexe devant les hésitations de l’industrie automobile française concernant la filière hydrogène", a dit Louis Gallois. "Dès
lors qu’on disposera de l’hydrogène, la solution hydrogène si elle peut
être mise en sécurité dans le véhicule, est une solution qui permet à
travers une pile à combustible une traction électrique de grande qualité
puisque l’autonomie est de plus de 500 km, que le remplissage se fait
comme le réservoir d’essence en quelques minutes. On a donc des éléments
qui permettent au véhicule électrique de retrouver des performances qui
sont celles du véhicule thermique en terme de commodité",
explique Louis Gallois. Même s’il souligne que "le modèle économique n’est pas avéré", l’hydrogène reste une filière d’avenir du véhicule électrique.

"Je l’ai dit aux deux constructeurs, il ne faudrait pas que la France soit
absente du travail sur le véhicule électrique alimenté à l’hydrogène. Il
y a peut-être là une des avenues du développement pour le véhicule
électrique. Au stade de la recherche, il serait dangereux que nous ne
poursuivions pas dans cette voie",
estime Louis Gallois.

Pas de grands projets PSA/Renault

Il a également mis en lumière l’absence de collaboration entre PSA et
Renault sur de grands projets contrairement à ce qui se passe en
Allemagne et une solidarité industrielle "pas assez affirmée, qui ne fonctionne pas comme elle le devrait", a dit Louis Gallois.
"Nous avons très peu de projets associant PSA et Renault et nous le regrettons", a
dit Louis Gallois. Là encore la France souffre de la comparaison avec
l'Allemagne où les constructeurs travaillent plus souvent ensemble sur
des projets de recherche avancée. "Je pense que nous devons essayer de convaincre nos deux constructeurs de travailler plus ensemble."
Les projets présentés par les leaders de la filière (PSA, Renault, et les grands équipementiers) sont "assez peu collaboratifs" et associent peu leurs fournisseurs et sous-traitants, constate-t-il. "C’est quelque chose qui me paraît devoir être corrigé". Le
rapport de Louis Gallois préconise ainsi que les fonds publics soient
conditionnés à des projets associant les sous-traitants et les
fournisseurs.
Il a cependant qualifié la plateforme automobile (PFA)
d’initiative heureuse et s’est félicité de la réflexion lancée dans le
cadre du comité stratégique de filière du projet de contrat de filière
présenté par Claude Cham. "Ces évolutions vont dans le bon sens et les investissements d’avenir soutiendront ces évolutions", a-t-il dit.

A ce jour, sur les 750 millions d’euros destinés à l’automobile pour le
financement de projets de R&D dans le cadre des investissements
d’avenir, 320 millions d’euros ont été attribués sur 35 dossiers, 20
dossiers sont en instruction pour 150 millions d’euros. "Il
reste une enveloppe de 250 millions d’euros disponibles. Nous
considérons qu’il est une de nos priorités étant donné la situation de
l’industrie automobile française de faire en sorte que cette enveloppe
soit consommée aussi rapidement que possible
", a dit Louis Gallois.
avatar
POLO6
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 8998
Localisation : PARIS
Voitures : C5
Date d'inscription : 04/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par Invité le Mer 28 Nov 2012 - 18:03

Les véhicules à hydrogène fonctionnent Et on voit que cela va être comme d'habitude, encore à la ramasse, 15 métros de retard sur les autres.... tout cela pourquoi ? Parce que cela touche à des lobbys, et que faut rien touché de ce qui rapporte des milliards aux uns et aux autres. Toujours en France le même problème.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par C-vava le Mer 28 Nov 2012 - 18:18

souvenez vous des dirigeables!
Un véhicule a hydrogène serait une bombe roulante de plus Le terbium ,métal utilisé pour les pile à combustible sera épuisé en fin de cette année donc problème.
avatar
C-vava
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 30777
Age : 58
Localisation : Cambrai
Voitures : C3I HDI collection, C4II confort HDI90
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par Shackler le Mer 28 Nov 2012 - 18:34

NewDS3 a écrit:Les véhicules à hydrogène fonctionnent Et on voit que cela va être comme d'habitude, encore à la ramasse, 15 métros de retard sur les autres.... tout cela pourquoi ? Parce que cela touche à des lobbys, et que faut rien touché de ce qui rapporte des milliards aux uns et aux autres. Toujours en France le même problème.
Les lobbys ça n'existe qu'en France ??

Plus sérieusement, faudrait déjà que les constructeurs arrêtent de courir plusieurs lièvres à la fois & s'arrêter sur un seul carburant & l'optimiser ce qui loin d'être le cas aujourd'hui. Il y a pleins de truc à faire avant de s'attaquer à l'hydrogène (toit photovoltaïque, réduction de poids, récupération d'énergie etc)
avatar
Shackler
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 1198
Date d'inscription : 10/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par c-dolu le Mer 28 Nov 2012 - 19:22

Il faudrait surtout que ce brave homme et en général en France, nous arrêtions d'affirmer des contre-vérités !

http://www.cnetfrance.fr/cartech/peugeot-moteur-hydrogene-39711382.htm
(juste une recherche de 10 sec sur le web !)
avatar
c-dolu
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 2014
Voitures : DS5 H
Date d'inscription : 18/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par POLO6 le Ven 30 Nov 2012 - 10:00

Encore un mauvais coup porté à l industrie auto européenne ? des plans de soutien pour rien.


Marchés
- 30/11/2012


Accord de libre-échange : les ministres européens donnent le feu vert aux négociations avec le Japon





Les ministres européens ont donné hier leur feu vert à l’ouverture des
négociations en vue d’un accord de libre-échange entre le Japon et
l’Union Européenne, malgré les craintes exprimées par les constructeurs
automobiles.









Le Conseil des ministres européens a
mandaté la Commission européenne pour ouvrir les négociations avec le
Japon en vue d’un accord de libre-échange. La ministre française du
Commerce Extérieur, Nicole Bricq a toutefois posé comme
condition l'intégration d'une "clause de sauvegarde" pour le secteur
automobile. Les députés européens avaient également demandé des
garanties pour le secteur automobile.
Les constructeurs européens craignent en effet que cet accord fasse peser un risque pour l’industrie automobile européenne. "Il
n'est pas justifié d'exposer l'industrie automobile - un pilier majeur
de l'économie de l'UE - à un accord de libre-échange déséquilibré avec
un concurrent important juste un an après un accord similaire avec la
Corée du Sud"
, souligne l’Association des constructeurs automobiles européens (ACEA), dans un communiqué.
Aujourd'hui,
les constructeurs automobiles européens ne paient aucun droit de douane
pour l'exportation de leurs véhicules au Japon, tandis que les
constructeurs japonais doivent s'acquitter d'un droit de douane de 10 %
(22 % pour les camions). S’il est signé, cet accord conduira donc à une
suppression des droits de douane pour les constructeurs japonais en
échange de quoi, l’industrie automobile européenne attend une levée des
obstacles non-tarifaires. Des obstacles essentiellement liés aux
réglementations techniques obligeant les constructeurs européens à
modifier leurs véhicules pour les commercialiser au Japon.

Vers un doublement des exportations japonaises


Mais même si le Japon jouait le jeu et acceptait de lever ces barrières,
l’accord resterait "déséquilibré" pour le secteur automobile, souligne
l’ACEA, se référant à une étude du cabinet Deloitte.

Selon cabinet, le marché japonais représente un faible intérêt pour les
constructeurs européens du fait du déclin démographique qui entraîne
une baisse du marché, de la fiscalité automobile élevée qui décourage la
conduite, des barrières culturelles ou encore du traitement accordé au
segment des Kei cars (mini voitures) que seuls les constructeurs
japonais produisent. Bénéficiant d’une fiscalité avantageuse et de
tarifs privilégiés sur les assurances, les péages ou encore le
stationnement, les Kei cars représentent un tiers du marché japonais.
Pour Deloitte, l’accord de libre-échange permettra donc aux
constructeurs européens d’exporter chaque année seulement 7 800
véhicules supplémentaires (147 000 en 2010) vers le Japon. A l’inverse,
une suppression des droits de douane permettra aux constructeurs
japonais de quasi doubler leurs importations européennes avec 443 000
unités supplémentaires chaque année (485 000 en 2010).

source: auto.actu


avatar
POLO6
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 8998
Localisation : PARIS
Voitures : C5
Date d'inscription : 04/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par Shackler le Ven 30 Nov 2012 - 17:25

Oui mais en même temps qu'est ce que PSA & Renault ont attendu pour s'exporter ?
avatar
Shackler
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 1198
Date d'inscription : 10/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par Invité le Ven 30 Nov 2012 - 19:49

c-dolu a écrit:http://www.cnetfrance.fr/cartech/peugeot-moteur-hydrogene-39711382.htm
(juste une recherche de 10 sec sur le web !)
207, 307... Est-il prévu que Citroën change de slogan prochainement ? Le "Creative technologie" siérait bien à Peugeot finalement. Il n'y a plus une seule technologie inaugurée par Citroën. A moins que ce slogan renvoie simplement à l'hydraulique... auquel cas, souhaitons-lui longue vie 8)

Sinon, comme nouveau slogan, je propose : "Voitures de qualité depuis 1910" :D Ca sonne vieille France, c'est tendance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par CITRON. le Ven 30 Nov 2012 - 20:29

Je verrais plutôt "Voiture de qualité depuis 1919." :smile:

C'est sympa mais ça fait un peu vieillot à mon goût. Je verrais plutôt un sobre (mais anglais) "Since 1919" ou alors sans renvoyer à la date et peut-être juste pour les DS : "Paris" comme les grandes marques de parfum et comme ça avait déjà été vu au salon de Pékin cette année.
avatar
CITRON.
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 13046
Date d'inscription : 15/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par Invité le Ven 30 Nov 2012 - 20:34

Le côté vieillot était volontaire ;) La belle époque est devenu un gage de qualité et rassure.

Sinon... "Paris 1919". Sobre, chic & made in qualité




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par CITRON. le Ven 30 Nov 2012 - 20:42

Oui je comprends mais je trouve que ça va bien pour des poulets comme mais moins pour des voitures. Mais bon ça reste un avis personnel et c'est toi le connaisseur en com'. D'ailleurs je trouve que "Paris 1919" est un excellent compromis. C'est simple et le message est clair, pour un bon produit pas besoin d'un slogan incroyable, juste l'essentiel.
avatar
CITRON.
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 13046
Date d'inscription : 15/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par Shackler le Ven 30 Nov 2012 - 22:48

Je suis assez opposé à l'utilisation de Paris que ce soit dans ce cas de figure ou celui de Renault avec Initial Paris

Je trouve que cette utilisation tente de camoufler un manque de qualité du produit or c'est le produit en lui même qui doit donner envie d'en connaître plus sur son lieu de création (regarder comment la DS5 était décortiquer pour en savoir plus sur sa création)
avatar
Shackler
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 1198
Date d'inscription : 10/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par CITRON. le Ven 30 Nov 2012 - 22:50

Pourtant je crois que des marques comme Chanel ou Louis Vuitton ont la mention Paris. Peut-être que leur image n'est plus à faire et qu'ils peuvent ainsi se le permettre ?...
avatar
CITRON.
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 13046
Date d'inscription : 15/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par C-vava le Dim 2 Déc 2012 - 8:26

peu importe pour moi le slogan le plus grand ami est le bouche à oreilles

sinon pourquoi pas Citroën... cocorico!
Mais cela ne marcherait peut être qu'en France.
avatar
C-vava
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 30777
Age : 58
Localisation : Cambrai
Voitures : C3I HDI collection, C4II confort HDI90
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Plan de soutien à l'automobile

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum