[INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Page 6 sur 24 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 15 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par STEPPE 91 le Sam 21 Juil 2012 - 12:09

je n ai personnelellement aucune estime pour ce type de personnage qui existe sur toutes les cases de l echiquier politique.
Utiliser les medias pour fustiger des gens avant de les rencontrer ne peut qu exacerber les positions.
Le groupe merite mieux que cela.
Montebourg est un politique professionnel qui a le gout des phrases provocantes mais il n a jamais eu de fonctions politiques de haut niveau.
Le dossier Psa est emblematique pour toute l industrie et il va etre un symbole : cela justifie que l annonce de la fermeture d Aulnay ne soit annoncee qu apres les presidentielles car sans cela le dossier aurait totalement polluee la presidentielle.
En prime on n ose meme pas imaginer ce que le meme indiviu aurait dit...tout cela pour se retrouver en face des memes interlocuteurs apres !
On ne regle pas les problemes avec de la politique spectacle: d ailleurs, d une facon generale , je preferai les politiques d il y a 15/20 ans quand on ne voyait pas chaque semaine a la tele tous les ministres s exprimer . Pour une raison assez simple : on ne peut pas travailler sur le fond et preparer de la com en permanence.
La realite est assez simple, Montebourg n obtiendra pas grand chose et il va se ridiculiser comme dans le dossier Doux: dire que les offres de reprise sont trop basses est bien, trouver quelqu un qui veut mettre plus est mieux !

Pour conclure, tous les politiques etaient necessairement au courant de ce qui se tramait depuis des mois et tout avait flitre dans la presse.
L incapacite de nos gouvernants a regler les problemes europeens du sud sont a l origine de la chute de l economie de ces pays et des ventes d autos: n inversons pas les causes.
Et la, vu d ou viennent les problemes sur le fond et dans la duree , les politiques de tous poils sont responsables : peu importe que ceux qui dirigent a un instant ne soient pas responsables, ils font partie d organisations ( depuis des decennies) qui ont conduit alternativement l Europe.

Pour ceux qui veulent plus d infos sur la carriere de Montebourg : http://fr.wikipedia.org/wiki/Arnaud_Montebourg

Aucune marque de comprehension quelconque de l economie d une entreprise mais des dossiers emblematiques qui vont des affaires politiques aux affaires de faits divers celebres aux cote de deux tenors plus ages ayant frequente les cabinets ministerielles de droite et de gauche .
Un pur produit de la politique donc.
avatar
STEPPE 91
Evènementiel
Evènementiel

Nombre de messages : 8726
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Six troncs le Sam 21 Juil 2012 - 18:10

Shackler a écrit:Je trouve au contraire que c'est une bonne nouvelle, car cette motorisation ferait perdre de la valeur à la DS3 en saturant de le marché. C'est d'ailleurs cette absence qui à fait de la DS3 un HdG

Si un 70ch diesel luxe doit voir le jour, la DS2 reste la meilleur solution
Tout à fait, sous motoriser un modèle n'a jamais amélioré son image, au contraire, ce qui paraît booster les ventes à très court terme est contre productif à moyen et long terme.

Sam101 a écrit:Dites moi a votre avis , quelles sont les intentions du
gouvernement pour venir en aide a PSA et/ou a l'automobile française
surtout ?

Le président a annoncé hier des mesures de relance ,
hors-mi la prime a la casse qui ne sera surement pas remis au gout du
jour , il est apparemment question de favoriser les nouvelles
technologie hybride ou favorisant des rejets de Co2 inférieure , ce
n'est pas nouveau , mais a quoi peut-on s’attendre ? Un Bonus/Malus revu
?

J'ai cru comprendre aussi dans les paroles de François
Hollande , qu'il y aurait un financement ou prêt , car il a dit qu'une
voiture été bien souvent acheté a crédit , donc comme je serais amateur
ou futur acquéreur d'une DS5 , j’espère que d'ici fin d'année , une
solutions intéressante viendrait inciter a commander un nouvel véhicule ,
en espérant au mieux un pret auto a taux zéro !

Ces histoires de bonus/malus sont mauvaises pour l'industrie automobile française :
Que sont les modèles fabriqués en France qui bénéficient d'un bonus ?
- Les hybrides : à part les récents Hy4 de PSA aux chiffres de ventes confidentiels, tous les autres hybrides, notamment essence sont produits à l'étranger... On me souffle à l'oreille que la Yaris hybride est aussi faite assemblée en France (à partir de pièces faites à l'étranger principalement)
- Les plus petites voitures : C3 / DS 3 et 208, et encore à condition de prendre un petit diesel ou un tout petit essence ; Smart Fortwo, certaines Yaris.
- Les compactes, à condition de prendre un petit diesel : C4, DS4, 308. (la Mégane berline et coupé n'est pas fabriquée en France)

Quels sont les modèles fabriqués en France qui souffrent d'un malus ?
- Les compactes en essence principalement ou gros diesels : 308, C4, DS 4, Mégane en version CC
- Les monospaces : 3008, 5008, Scenic, Espace majoritairement made in France
- Les routières : Laguna (imported from France comme ils disent) 508, C 5, DS 5, C 6 tout ça vient des usines Françaises

Quand on met tout ça en balance, les malus frappent l'écrasante majorité des modèles fabriqués en France, en particulier les plus grandes, celles qui apportent le plus de marges et sont les plus porteuses d'image pour les constructeurs, et les bonus favorisent la vente de petites comme les C1/107, twingo, et la clio, fabriquées à l'étranger (et bien sûr toutes les concurrentes étrangères), et les C3 et 208, certes faites en France mais avec une marge faible.

Renforcer les bonus/malus tels qu'ils existent ne fera qu'aggraver la situation. Seule piste de Bonus/Malus écologique : taxer l'énergie nécessaire à la fabrication. Un malus sur le transport des pièces et véhicules finis favoriserait la production de proximité. Seulement c'est impossible, tout cela est incalculable, je suis persuadé que même les constructeurs sont incapables de dire quelle est la pollution induite par leur production.

La prime à la casse : effectivement ceux qui ont changé ne vont pas renouveler tout de suite. Ce genre de dispositif, c'est reculer pour mieux sauter. En plus, en poussant les clients à anticiper leur achat, on les pousse à acheter avant qu'ils aient fini d'épargner pour en avoir les moyens, et on les pousse à acheter moins cher, donc plus souvent low cost que d'ordinaire.

Des facilités de crédit : Super, ça va aider ceux qui n'avaient pas les moyens de se payer une trop chère Audi à le faire, à la place d'une Française. Ca aidera aussi ceux qui n'avaient les moyens que de prendre une Dacia à prendre à la place une Renault fabriquée à l'étranger. Les salariés des usines françaises vont beaucoup y gagner !


Dernière édition par Six troncs le Sam 21 Juil 2012 - 18:13, édité 1 fois

Six troncs
Expert
Expert

Nombre de messages : 3061
Localisation : Dans l'Doubs
Voitures : Une DS 4
Date d'inscription : 14/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Invité le Sam 21 Juil 2012 - 18:12

Mode COUP DE GUEULE ON :

@Steppe91 :

Je partage ton avis Je n'apprécie pas le personnage non plus. Il faut quand on est au Gouvernement avoir un devoir de réserve et ne pas dire n'importe quoi. Etre au Gouvernement ne donne pas tous les droits, y compris celui de porter atteinte à la réputation d'un homme avec des déclarations dont chacun comprend ce qu'il veut comprendre. Que ce soit le numéro 1 ou un de ses lieutenants, on doit rester calme et faire attention à ce qu'on dit. Etre sous les dorures des Palais de la République ne donne aucun droit de juger et montrer du doigt. Aucun. Ce n'est pas inscrit dans la Constitution que je sache.

Profiter du drame qui se joue chez PSA pour se prévaloir d'être le nouveau Robin des Bois, celui qui vole les riches pour donner aux pauvres, c'est en effet de la politique spectacle.

Les incantations et vociférations successives font certainement plus de mal que de bien à la marque. Ce n'est pas de cela dont elle a besoin, surement pas.

Je n'irais pas plus loin dans mes remarques, car on tombe dans le domaine politique

Mode COUP DE GUEULE OFF.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par POLO6 le Sam 21 Juil 2012 - 18:27

Parlez de cette affaire sans tomber un peu dans le politique est assez
inevitable quand meme !vu la tournure des evenements

@New , je dirais pas nouveau Robin des bois , mais plutot nouveau
Robespierre ! soit on aime ou on deteste !

Spoiler:
pour ma part c est plutot l epouse que je deteste ! gros HS je sais
avatar
POLO6
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 8998
Localisation : PARIS
Voitures : C5
Date d'inscription : 04/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par STEPPE 91 le Sam 21 Juil 2012 - 18:56

Au fait la ds3 70 ch diesel existe duis l origine et un exemplaire etait present au premie anniversaire de la Ds3 !
Simplement elle n est pas vendue en France !
avatar
STEPPE 91
Evènementiel
Evènementiel

Nombre de messages : 8726
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Sam101 le Sam 21 Juil 2012 - 20:05

Pour répondre a Six troncs , j'avais juste demandé quelles seraient les futurs mesures d'aides a la reprises des ventes des marques automobiles française avec un bonus/malus revu , genre prime pour l'achat d'un véhicule de marque française tout simplement afin de peser sur l'achat d'un véhicule de marques étrangères !

Bonus pour une Française
Malus pour une étrangère

Bien sure si un véhicule trop gourmand , le malus écologique ne pourra etre supprimé !

Une DS5 Sport chic avec un 2L HDI 160ch Fap , n'a a ma connaissance pas de malus , donc si elle béneficirai d'une prime bonus "marque française" de 1000€(par ex) cela ferait quand même une bonne aide a l'achat de cette magnifique voiture made in France !

Après vous y verrait peut être une concurrence déloyale , mais qui se porte mal chez les constructeurs automobiles ?

Et comme j'avais pris pour exemple , un financement a taux zéro pour l'achat d'un véhicule de marques française (et la je parle pas dodi ou autres) , du déja vu quand même !

Ils vont bien nous pondre quelques choses de concret et qui favorisera une relance !
avatar
Sam101
Débutant
Débutant

Nombre de messages : 430
Age : 39
Localisation : Valenciennes,59 Nord
Voitures : DS5 SPORT CHIC 2L HDI 163CH / DS3 So chic 1,6l HDI 92ch
Date d'inscription : 31/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par STEPPE 91 le Sam 21 Juil 2012 - 20:14

impossible pour cause de droit europeen de favoriser ostensiblement un produit francais.


Dernière édition par STEPPE 91 le Sam 21 Juil 2012 - 20:32, édité 1 fois
avatar
STEPPE 91
Evènementiel
Evènementiel

Nombre de messages : 8726
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par C-vava le Sam 21 Juil 2012 - 20:22

les assureurs n'ont qu'a faire des primes 5% offert sur l'assurance d'une voiture Française.
pour les taxis, entreprises, location ne peut on pas trouver un moyen d'incitation à acheter une marque Française?
avatar
C-vava
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 30775
Age : 58
Localisation : Cambrai
Voitures : C3I HDI collection, C4II confort HDI90
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par POLO6 le Sam 21 Juil 2012 - 22:10

PSA : Un point sur l’affaire
21 JUILLET 2012 À 17:01 49 VUES 1 COMMENTAIRE PAR FRÉDÉRIC E.


Apres l’intervention du président de la République et son indignation
(normale à la vue de l’importance du sujet), ce fut au tour d’Arnaud
Montebourg de repartir à l’assaut de PSA avec des propos un rien agressif qui ont fait violemment réagir l’actionnaire principal de PSA, la famille Peugeot, par la voix de Thierry Peugeot qui est président du conseil de surveillance de PSA.


L homme s’est agacé des propos tenus envers le groupe industriel français et la
famille Peugeot estimant qu’il y a avait une limite à la critique. Il
se dit choqué par les mots « mensonge et dissimulation » qui font selon
lui bien plus mal que la critique qui peut être constructive. François
Hollande déclarait que le plan Varin de restructuration était « en
l’état inacceptable » et qu’il devait être absolument « renégocié ». le
chef de l’état avait poursuivi en se montrant virulent à l’égard de la
direction du groupe qu’il a explicitement accusé de « mensonge »
notamment pour avoir reporté l’annonce du plan à l’après-présidentielle.
Elément confirmé malheureusement et sans le vouloir en début de semaine par Philippe Varin lors d’un entretien sur une radio nationale.



Par un communiqué probablement un peu excessif , Thierry Peugeot nous a
appris jeudi que PSA était « opéable » à cause de ce plan, de la très
forte baisse de la valeur PSA en bourse.




Ainsi selon le président du conseil de surveillance, le groupe industriel serait
achetable pour 2.3/2.5 milliards d’euros (CA > 60 milliards d’euros)
si une POA hostile avait lieu. T.Peugeot de poursuivre : « Tout est
possible. Il faut donc agir, l’OPA ne parait pas une option actuellement
envisageable sur les marchés.Les attaques dont le groupe fait
actuellement l’objet on un effet immédiat sur leur perception du
groupe. Une éventuelle dilution de la participation
familiale n’est pas à l’ordre du jour car cet actionnariat un élément
de stabilité pour l’entreprise ». De poursuivre en rappelant l’affaire
des versements des dividendes que la famille Peugeot est aussi une
famille de gens raisonnable et à chaque fois que le groupe a été en
difficulté, il a suspendu, à la famille Peugeot ainsi qu’à à ses
actionnaires le versement de dividendes. Cela a été le cas en 2009 et
2010 au titre des exercices précédents. En 2011, l’entreprise a versé
des dividendes car les résultats de l’exercice 2010 étaient
bénéficiaires et donc propices à des versements. »



Voilà une explication qu’on recevra ou non mais qui a le mérite d’être claire.
Toujours est il que le feuilleton n’est pas terminé puisque jeudi
prochain, Thierry Peugeot a rendez vous avec Arnaud Montebourg pour discuter
du sujet. D’ici là le premier ministre, dans un cadre plus cordial et
policé aura recu lundi après midi Philippe Varin (qui garde toute la
confiance de l’actionnaire principal) pour parler du dossier l’avant
veille d’une Comité d’entreprise qui promet du sport.


JM Ayrault recevra mercredi après midi,
au titre de conseil et d’avis éclairé, Louis Schweitzer pour avoir
l’avis et l’opinion de l’ex PDG de Renault (1992-2005) qui a restructuré
et développé Renault dans les années 1990-2000 tout en ayant connu la
grave crise de l’usine de Vilvoorde en 1997. 1997, année où Lionel
Jospin disait à juste titre : « C’est une question dont je suis amené à
me saisir de part mon statut. J’ai une sensibilité et une opinion en
temps que responsable politique, mais je ne peux pas apporter une réponse à une question industrielle. » Nous tous encore à l’esprit la fameuse phrase : « L’état ne peut pas tout ! »
qui, si elle était vraie chez Renault il y a 15 ans, l’est encore plus
aujourd’hui chez PSA avec une situation financière limite pour tous
(état, entreprise, salariés), une entreprise totalement privée et peut
être quelques erreurs de gestion que la collectivité ne pourra peut être
pas assumer.


Reste que sous l’ère Varin, rien ne va vraiment bien et quand on voit la
position chancelante d’Opel en Europe, on se dit que ce n’est pas gagné
car outre Rhin, la situation est la même du cotés des salariés de la
firme au blitz.



Sachez aussi que Carlos Ghosn sera
reçu à Matignon mercredi matin pour parler, probablement un peu du cas
PSA mais aussi pour écouter les conseils et avis de l’actionnaire Etat
français tout en évoquant le plan d’aide à la filière automobile que
prépare l’état qui sera dévoilé vendredi prochain. Un nouveau et fameux
plan qui ne devrait pas manquer de faire réagir la classe politique, les
industriels mais aussi vous lecteurs et amateurs avisés de la vie de
l’automobile. Hum… on sent déjà poindre l’aide à la petitesse, au diesel
et aux EV ! A suivre ensemble dans les prochains jours.


Via LeFigaro, LaDépêche, AFP, LesEchos.
lire la suite /http://blogautomobile.fr/psa-un-point-laffaire-156418#ixzz21H9wo59Q


Dernière édition par POLO6 le Sam 21 Juil 2012 - 22:17, édité 1 fois
avatar
POLO6
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 8998
Localisation : PARIS
Voitures : C5
Date d'inscription : 04/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par STEPPE 91 le Sam 21 Juil 2012 - 22:17

Si deja tous les hommes politiques se sentaient oblige de rouler en voiture francaise comme dans les annees 70....
avatar
STEPPE 91
Evènementiel
Evènementiel

Nombre de messages : 8726
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par STEPPE 91 le Sam 21 Juil 2012 - 22:38

la,tribune aujourd hui:



Renault et Peugeot plongent encore sur un marché français sinistré
Automobile 13
Qui sont ces Peugeot que doit rencontrer Arnaud Montebourg ?

Copyright Reuters

inShare
Alain-Gabriel Verdevoye | 20/07/2012, 18:25 - 1003 mots

Thierry Peugeot, président du Conseil de surveillance de PSA Peugeot-Citroën, doit être reçu jeudi prochain par le ministre Arnaud Montebourg. Il est le représentant d'une famille historique, qui a toujours fait son devoir d'actionnaire.
SUR LE MÊME SUJET
PSA : la famille Peugeot se rebiffe
Thierry Peugeot se dit "choqué" par les reproches du gouvernement
Le patron de PSA sur un siège éjectable
Renault et Peugeot plongent encore sur un marché français sinistré
Arnaud Montebourg y a été fort. En attaquant nommément la famille Peugeot, le ministre du Redressement productif a provoqué une sacrée levée de boucliers, dont une riposte inédite du président du Conseil de surveillance du groupe PSA, Thierry Peugeot, lui-même. Il est vrai que la famille Peugeot, à qui on ne peut pas reprocher de faire la une des magazines "people" vu sa légendaire discrétion, est l'une de ces emblématiques lignées qui ont fait l'industrie française. Au même titre que les Michelin, qui contrôlent  l'un des plus beaux  fleurons de l'Hexagone. Thierry Peugeot doit être reçu jeudi prochain par Arnaud Montebourg. En crise, PSA est au centre d'une tourmente socio-politique depuis qu'il a annoncé la semaine dernière la suppression de 8.000 postes en France et la fermeture du site d'Aulnay, en région parisienne.

"Il y a des mots que je n'ai pas aimés et qui ont été répétés : "mensonge" et "dissimulation", s'est ainsi insurgé Thierry Peugeot dans "Le Figaro" de vendredi,  rendant implicitement le gouvernement responsable de la chute de l'action PSA en bourse et redoutant de ce fait une OPA. Un communiqué du groupe PSA avait déjà affirmé, le 18 juillet dernier : "la famille Peugeot a toujours donné la priorité au développement du groupe PSA". Elle "s'est toujours efforcée de suivre les opérations financières destinées à soutenir la stratégie". Quant aux dividendes versés, ils "ont été fortement réduits, voire supprimés, dans les années de crise".

Famille historique

La famille Peugeot est une famille historique, connue depuis le quinzième siècle ! Sous le Second empire, l'industrie Peugeot est déjà importante et prospère notamment dans l'outillage. Dans les années 1880, arrivent les fameux cycles, qui contribueront tant à sa renommée. A la fin du dix-neuvième siècle, c'est au tour des premières automobiles. En 1896, Armand Peugeot fonde la Société des automobiles Peugeot. 500 voitures sont vendues en 1900. Durant l'entre deux-guerres, la firme se distinguera par des modèles aérodynamiques, comme les 402 puis 202. Après la guerre, c'est le grand essor avec la robuste 203, puis surtout les célèbres 403 (1955), 404 (1960), la compacte 204, première berline à traction avant de la marque en 1965. La grande 504 (1968) fera beaucoup pour l'internationalisation du constructeur. Cette voiture sera produite notamment en Argentine et au Nigéria. 

Mais, c'est en 1976 que la firme change d'envergure. Elle reprend cette année-là la quasi-totalité du capital de Citroën, suite à la demande du gouvernement français, pour sauver la marque aux chevrons au bord du dépôt de bilan. Le groupe devient alors PSA Peugeot Citroën. Une intégration qui sera longue et compliquée. Nouveau pas en avant, deux ans plus tard. A la surprise générale, PSA rachète les filiales européennes de l'américain Chrysler (Simca en France), qui lui permettent d'accéder à une taille critique avec des usines en Grande-Bretagne et en Espagne. La firme met aussi la main sur les réseaux de distribution de Chrysler Europe. Mais, les cartons de l'américain sont vides, sans nouveau modèle. Et ce rachat risque très vite d'entraîner la banqueroute du groupe PSA.

En 1982, en  graves difficultés financières, la famille Peugeot fait appel à Jacques Calvet, qui sauvera le consortium, bien aidé par la providentielle Peugeot 205 qui sera un succès commercial. Médiatique, autoritaire, connu pour ses foucades contre le gouvernement de gauche de l'époque et le traité européen de Maastricht, Jacques Calvet dirigera PSA  d'une main de fer en tant que président du directoire de 1984 à 1997. Il sera remplacé cette année-là par Jean-Martin Folz, qui imposera un objectif ambitieux : produire quatre millions de véhicules par an. Las, il n'atteindra jamais cet objectif malgré les énormes investissements et ce sera là une des causes majeures des surcapacités qu'affronte le constructeur aujourd'hui. 

Thierry Peugeot arrive en 2002

Les Peugeot, eux, ne sont plus aux commandes opérationnelles de leur groupe depuis les années 60. Mais ils restent actifs, en coulisse. Ils restent les actionnaires de référence. En 2002, à  la mort de son père Pierre, Thierry Peugeot (né en 1956) est choisi comme président du Conseil de surveillance du groupe. Ancien responsable de la zone Asie du sud-est d'Automobiles Peugeot, puis directeur général de Peugeot do Brasil, directeur général de Slica, filiale de Peugeot à Lyon, responsable des grands comptes internationaux de Citroën, puis des services et des pièces d'automobiles Citroën, l'homme a déjà une vraie expérience au sein du groupe.

Alors que Jean-Martin Folz ne souhaite pas rester plus de dix ans en place, Thierry Peugeot nomme en 2007 Christian Streiff à la tête des opérations de PSA. Un choix qui se révélera... vite malheureux. Brillant, visionnaire, mais brouillon, impulsif... et victime de problèmes de santé, Christan Streiff sera débarqué brutalement en 2009, alors que PSA est en plein désarroi. Ses cousins ne pardonneront pas à Thierry Peugeot ce qu'ils considèrent comme une erreur. Le choix de Christian Streiff, au lieu de Robert Peugeot (né en 1950) qui s'y serait bien vu alors qu'il était à la tête de la direction de l'innovation et de la qualité après une expérience chez Citroën, cristallise les tensions au sein de la famille. Celle-ci reste aujourd'hui divisée.

On peut certes reprocher à la famille des erreurs dans le choix des hommes - elle est aujourd'hui déçue des prestations de Philippe Varin nommé à la  présidence du directoire il y a trois ans -, mais... elle a fait son devoir d'actionnaire. C'est l'une des dernières familles actives dans les groupes automobiles qu'elles ont créés - comme les Ford, les descendants des Agnelli chez Fiat ou les Toyoda chez Toyota. PSA rappelle que le groupe familial Peugeot - composé de Etablissements Peugeot Frères (EPF) et Société Foncière, Financière et de Participations (FFP) - a souscrit en mars 2012 à l'augmentation de capital de Peugeot SA "pour un total de 133 millions d'euros" alors même qu'elle n'a touché aucun dividende en 2008, 2009, 2011. Le groupe familial, qui détient  25,3 % du capital et exerce 37,9 % des droits de vote, reconnaît certes  avoir touché "78 millions d'euros reçus en 2011 en dividendes" au titre de 2010. Mais la famille rapproche ces 78 millions millions reçus des...  133 millions investis dans le groupe ! 







avatar
STEPPE 91
Evènementiel
Evènementiel

Nombre de messages : 8726
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Six troncs le Dim 22 Juil 2012 - 11:34

Sam101 a écrit:Pour répondre a Six troncs , j'avais juste demandé quelles seraient les futurs mesures d'aides a la reprises des ventes des marques automobiles française avec un bonus/malus revu , genre prime pour l'achat d'un véhicule de marque française tout simplement afin de peser sur l'achat d'un véhicule de marques étrangères !

Bonus pour une Française
Malus pour une étrangère

Bien sure si un véhicule trop gourmand , le malus écologique ne pourra etre supprimé !

Une DS5 Sport chic avec un 2L HDI 160ch Fap , n'a a ma connaissance pas de malus , donc si elle béneficirai d'une prime bonus "marque française" de 1000€(par ex) cela ferait quand même une bonne aide a l'achat de cette magnifique voiture made in France !

Après vous y verrait peut être une concurrence déloyale , mais qui se porte mal chez les constructeurs automobiles ?

Et comme j'avais pris pour exemple , un financement a taux zéro pour l'achat d'un véhicule de marques française (et la je parle pas dodi ou autres) , du déja vu quand même !

Ils vont bien nous pondre quelques choses de concret et qui favorisera une relance !
En l'état, oui c'est totalement impossible car contraire au droit européen. La "TVA sociale" voulue par le précédent président tend à contourner ce droit, en augmentant la TVA pour tous et en compensant par une réduction des charges pour les entreprises travaillant en France. Sauf que c'est inefficace à cause d'un taux trop faible, du style 1%, qui ne comblera jamais l'écart entre un Lodgy et un Scenic par exemple. De plus, surtout si on y met un taux élevé, cela pèse sur le prix de tout ce qui n'existe pas ou plus du tout dans la production Française, et que nous sommes obligés d'importer, au détriment du consommateur... qui risque de ne plus avoir les moyens d'acheter un véhicule neuf. (Le pétrole en est l'exemple le plus évident, mais il y a aussi les textiles hors luxe et l'électronique)

Six troncs
Expert
Expert

Nombre de messages : 3061
Localisation : Dans l'Doubs
Voitures : Une DS 4
Date d'inscription : 14/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par STEPPE 91 le Dim 22 Juil 2012 - 11:50

en fait c est une question de volonte politique forte au dela des clivages .
c est un meme un bere probleme de regle de trois !
Si on augmente la tva il faut calculer de combien cela va augmente le cout pour une famille moyenne.
Une fois qu l on a ce montant on baisse les charges salariales a due concurrence et il n y a pas de perte de pouvoir d achat...en plafonnant cette reduction a un niveau de salaire qui touche 70 pour cent des salaires.
Par ce biais les grosses autos seront plus chers ce qui ne changera pas grand chose, sauf faire rentrer de l argent dans les caisses de l etat ( pas si mal) puisque l essentiel des grosses voitures est acquis par des societes pour lesquelles la tva n est pas deductible sur les vehicules de tourisme.
Nous vivons en pleine demagogie car la tva sociale , qui vient d etre abrogee , avait ete pronee par la gauche depuis longtemps ...Valls notemment !
Peu importe la couleur de la majorite actuelle, futur ou passe, les reformes necessaires depassent de loin les clivages politiques.
il suffit de regarder le mercredi les " questions au gouvernement " a l assemblee pour comprendre que le niveau est plus bas que dans une cours de recreation d une ecole primaire et cela ne date pas d aujourd hui !
avatar
STEPPE 91
Evènementiel
Evènementiel

Nombre de messages : 8726
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Six troncs le Dim 22 Juil 2012 - 12:19

Sauf que c'est quoi une famille moyenne ? Qui est conforme à une famille moyenne ? Qui ne l'est pas ? Qui consomme comme une famille moyenne, ou différemment ? C'est extrêmement complexe !

Celui qui n'a pas les moyens d'acheter un véhicule neuf ne bénéficiera pas de cette aide, mais prendra en pleine tronche la hausse du prix des slips et de l'essence de sa vieille guimbarde.

Pour le volet politique de ta réponse je suis bien d'accord, cela fait une éternité que les politiciens s'opposent pour s'opposer même si ils sont d'accord au fond, et que le débat vole de plus en plus bas. A force de s'enfoncer ils finiront par trouver du pétrole.

Edit : je pense qu'une piste pour favoriser le pouvoir d'achat, et donc faciliter à terme l'achat de biens fabriqués en France plus chers que le made in China par exemple serait d'augmenter la durée de la garantie légale sur les biens manufacturés. Quand tu n'es pas obligé de racheter une télé au bout de 3 ans parce qu'elle est en panne et qu'on te présente un devis plus élevé qu'une neuve, tu as de l'argent à mettre ailleurs.
L'obsolescence programmée coûte très cher au consommateur, une garantie légale plus longue qu'un an (genre augmentée progressivement à 5 ans) favoriserait le pouvoir d'achat. En plus c'est bon pour l'environnement. Mais bon là je deviens franchement hors sujet.

Six troncs
Expert
Expert

Nombre de messages : 3061
Localisation : Dans l'Doubs
Voitures : Une DS 4
Date d'inscription : 14/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par STEPPE 91 le Dim 22 Juil 2012 - 13:20

En clair si on veut, on peut trouver une solution!
avatar
STEPPE 91
Evènementiel
Evènementiel

Nombre de messages : 8726
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par S.Design le Sam 28 Juil 2012 - 10:36

L'édito du dernier Autojournal, est intéressant:



Les licenciements dans les usines PSA sont malheureux pour les ouvriers, mais il en va de la survie de l'entreprise. Si une restructuration n'a pas lieu, maintenant, c'est tout le groupe qui pourrait disparaitre. Et là ce serait toutes les usines qui seraient concernées.

_____________________________________________________________________________________________________________________
avatar
S.Design
Expert
Expert

Nombre de messages : 5556
Age : 37
Localisation : Rouen
Voitures : Rolls Royce Ghost: couleur Darkest Tungsten avec baie de pare-brise et capot alu
Date d'inscription : 27/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Six troncs le Sam 28 Juil 2012 - 11:06

Et pendant ce temps là, bien à l'abri de la tempête médiatique :
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/04/27/97002-20120427FILWWW00634-carrefour-3000-licenciements-redoutes.php

Certes, les bénéfices baissent, mais ce sont toujours des bénéfices.

Six troncs
Expert
Expert

Nombre de messages : 3061
Localisation : Dans l'Doubs
Voitures : Une DS 4
Date d'inscription : 14/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par STEPPE 91 le Sam 28 Juil 2012 - 13:41

l edito de l auto journal souligne que vag a liciencie 20 000 personnes en 2006 , soit juste avant la crise.
avatar
STEPPE 91
Evènementiel
Evènementiel

Nombre de messages : 8726
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Shackler le Sam 28 Juil 2012 - 15:46

Six troncs a écrit:Et pendant ce temps là, bien à l'abri de la tempête médiatique :
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/04/27/97002-20120427FILWWW00634-carrefour-3000-licenciements-redoutes.php

Certes, les bénéfices baissent, mais ce sont toujours des bénéfices.
C'est pas la même chose, les commerces ça reviendra toujours. Alors qu'une usine automobile a peu de chance de sortir de terre en France
avatar
Shackler
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 1198
Date d'inscription : 10/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par STEPPE 91 le Lun 30 Juil 2012 - 20:58

LA tribune aujour d hui :


Renault cherche un partenaire pour relancer Alpine
Automobile 8
Le rapport sur PSA commandé par Bercy est... reporté

Copyright Reuters

inShare
Alain-Gabriel Verdevoye | 30/07/2012, 17:20 - 402 mots

Le ministère du Redressement productif annonce que les conclusions du rapport d'étape sur la situation de PSA Peugeot Citroën ont été renvoyées à la... mi-septembre.
SUR LE MÊME SUJET
Famille Peugeot : Arnaud Montebourg attaque encore
Qui sont ces Peugeot que doit rencontrer Arnaud Montebourg ?
Que peut faire Montebourg face au casse-tête d'Aulnay?
PSA : Montebourg veut discuter avec la famille Peugeot
Ca cafouille ! Après les effets de manche et les rodomontades... le silence ! Alors que la crise de PSA appelle à des solutions urgentes, le ministère du Redressement productif  annonce ce lundi que les conclusions du rapport d'étape sur la situation de PSA Peugeot Citroën, commandé par Bercy, ont été finalement renvoyées au 11 septembre. Un premier communiqué du ministère, plus tôt dans l'après-midi,  évoquait le... 10. Puis il a été rectifié... Les conclusions provisoires de ce rapport devaient  pourtant être présentées le mardi 31 juillet. Déjà, le ministre Arnaud Montebourg avait fait quelque peu machine arrière, la semaine dernière, en indiquant que le 31 juillet seraient seulement rendues les premières conclusions, un rapport définitif étant prévu pour la mi-septembre. Mais, la date de la remise du rapport définitif devrait  elle-même être désormais repoussée... à fin septembre ou début octobre. Il y avait urgence, avait pourtant clamé le gouvernement.

Un contre-temps "étonnant"

"Un contre-temps étonnant", indique Jean-Pierre Mercier de la CGT.  "On nous a indiqué cet après-midi qu'une demi-journée serait consacrée à la restitution du rapport d'étape en septembre", assure Franck Don, de la CFTC. Le ministère avait chargé fin juin Emmanuel Sartorius, ingénieur général des Mines, "de dégager un diagnostic précis, rigoureux et partagé sur la situation réelle du groupe PSA ". Deux semaines plus tard, le groupe automobile avait présenté son projet de 8.000 suppressions de postes en France, qui s'ajoutent aux 1.900 déjà prévues, et qui se traduira par des coupes claires dans son usine de Rennes et la fermeture du site d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Un plan qui a provoqué l'ire du gouvernement. Le constructeur, qui avoue consommer 200 millions d'euros de cash par mois, a annoncé mercredi dernier une perte nette de 819 millions d'euros au premier semestre.

La famille en cause

"Il faut que nous soyons d'accord avec la stratégie de PSA pour que nous les accompagnions", avait  souligné Arnaud Montebourg mardi 24 juillet , lors d'une audition devant la commission des Affaires économiques du Sénat.  "Les choix proposés par PSA doivent être expertisés", avait notamment déclaré à propos du constructeur automobile en crise le ministre du Redressement productif, lequel avait à cette occasion de nouveau incriminé la famille Peugeot, actionnaire de référence de PSA. "L'actionnaire est responsable des stratégies industrielles (...). Distribuer des dividendes au moment même où l'on commence à brûler du cash, je pense qu'il y a une responsabilité de l'actionnaire", avait-il précisé.
avatar
STEPPE 91
Evènementiel
Evènementiel

Nombre de messages : 8726
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par POLO6 le Lun 30 Juil 2012 - 21:42

On ne nous dit pas tout ! mais ou est Cvava ?


avatar
POLO6
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 8998
Localisation : PARIS
Voitures : C5
Date d'inscription : 04/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par tusman le Mar 31 Juil 2012 - 7:45

Le chômage n'inquiète pas ces messieurs les experts ,ils prennent leurs vacances et s'occuperont de l'avenir des ouvriers au mois de Septembre ...

C-vava profite à fond des vacances 2012 ... peut être les dernières ...
avatar
tusman
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 13123
Age : 47
Localisation : Lapalisse
Voitures : XM 3.0 V6 BVA
Date d'inscription : 30/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Pluriel75 le Mar 31 Juil 2012 - 9:12

STEPPE 91 a écrit:En clair si on veut, on peut trouver une solution!

Tout à fait d'accord avec tes deux derniers posts ! Yes we Can....!
avatar
Pluriel75
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 523
Localisation : Bordeaux
Voitures : Pluriel, Alfa GT
Date d'inscription : 10/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Pluriel75 le Mar 31 Juil 2012 - 9:27

Une série de mesures autour de la Tva sociale , une relance à taux réduits pour les marques Françaises , une aide aux Investissement technologiques nationaux ( comme en Corée)..??..Je ne suis pas un expert , mais on ne peut tout de même pas ralentir encore longtemps les chances de Psa de revenir à une situation plus saine en débatant de façon stérile "à la Montebourg" !
Assez d'effets d'annonces gratuits, si ce n'est pour son propre égo!
Quand je pense aux nouvelles marques américanes d'Automobiles elèctriques qui ont été soutenues par l'Etat Américain d'une façon ou d'une autre et qui semblent s'en sortir pas trop mal aujourd'hui Tesla , Psyker, l'Ampéra de GM, avec des produits très aboutis...-je ne les connais pas toutes, il y a là de vrais solutions dont on pourrait s'inspirer .
Pour aller de l'avant,c'est MAINTENANT citroen2
avatar
Pluriel75
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 523
Localisation : Bordeaux
Voitures : Pluriel, Alfa GT
Date d'inscription : 10/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Six troncs le Mar 31 Juil 2012 - 18:12

Les annonces gratuites n'avaient pour but que de tenir le temps d'avoir de l'or aux jeux olympiques, cet or qui occupe les médias et endort l'opinion. "Du pain et les jeux du cirque" disait-on à l'époque romaine. Le pain est remis à une date ultérieure indéterminée, mais pour les jeux c'est chose faite, circulez, il n'y a plus rien à voir, on peut maintenant laisser crever l'industrie française dans l'indifférence quasi générale.

Six troncs
Expert
Expert

Nombre de messages : 3061
Localisation : Dans l'Doubs
Voitures : Une DS 4
Date d'inscription : 14/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 24 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 15 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum