[INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Page 5 sur 24 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 24  Suivant

Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par STEPPE 91 le Lun 16 Juil 2012 - 21:50

c est impossible de privilegier les voitures francaises meme pour la commande publique sauf a faire un cahier des charges tel que seule la voiture francaise souhaitee correspondent!
Il y a 15 ans , psa etait tres en avance sur l electrique mais hormis les collectivtes un gros echec !
avatar
STEPPE 91
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 8830
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Invité le Mar 17 Juil 2012 - 18:15

c-dolu a écrit:Le meilleur soutient que les français pourraient apporter à PSA c'est d'acheter leurs produits !
52% des français achètent une voiture française,
62% des allemands achètent une voiture allemande...et
96% des japonais achètent une voiture japonaise.
No comment !
C'est collectivement que nous sommes tous responsables de ces fermetures d'usines !
Pour ce qui est de la délocalisation (je devance les remarques), un coût à produire élevé en France (ce que l'actuel gouvernement envisage d'aggravé) et près qu'une voiture sur deux étrangère en constitue le terreau.
Je vous laisse méditer...


Il a très bien dit C-dolu, je partage tout a fait son avis.

Souvenez d'une pub dans les années 80, avec la très belle Brigitte Fossey : "Nos emplettes sont nos emplois"..... je vous laisse méditer aussi. Le coût de travail en France c'est une charge considérable. Il suffit de regarder les bulletins de paye et regarder la partie charges patronales. En même temps ces lourdes charges sont pour notre système de protection, santé, chômage (pour le secteur privé) et retraite. Donc c'est lourd c'est vrai, mais c'est aussi pour notre bien, au présent (la santé) et pour l'avenir (la retraite) et pour le secteur privé la protection contre le chômage. Dans d'autre pays tout cela n'existe sans doute pas de la même façon, le modèle de protection sociale Français est je crois le plus complet du monde, le plus cher aussi. Mais on ne fait pas une omelette sans casser des oeufs. Alors chez les autres c'est moins cher oui. Mais ne regardons pas les conditions de travail car je pense que nous serions un peu dégoutés. Tout cela est très compliqué. Difficile de retrouver qui détient les solutions. De mémoire j'ai vu passer 6 Présidents : Charles de Gaule, Georges Pompidou, Valéry Giscard d'Estaing, François Mitterand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy. Tous s'y sont cassés les dents, tous. Le pouvoir n'est toujours pas là où on pourrait prétendre qu'il soit. Enfin tout cela est bien triste quand même

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par STEPPE 91 le Mar 17 Juil 2012 - 20:51

aujourd hui dans la tribune :

" Automobile 24
PSA : Montebourg veut discuter avec la famille Peugeot

Copyright Reuters

inShare
Alain-Gabriel Verdevoye | 17/07/2012, 16:29 - 444 mots

Le ministre du Redressement productif a annoncé, ce mardi, vouloir "inviter" la famille Peugeot, pour évoquer la situation du groupe automobile PSA Peugeot Citroën.
SUR LE MÊME SUJET
Pourquoi Renault fait mieux que PSA
PSA consomme trop de cash et... supprime 8.000 emplois
General Motors devrait perdre encore beaucoup d'argent en Europe
PSA : pas de participations croisées avec General Motors... pour l'instant
Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a annoncé, ce mardi, vouloir "inviter" la famille Peugeot, pour évoquer la situation du groupe automobile PSA dont elle l'actionnaire de référence et qui prévoit 8.000 suppressions de postes en France et la fermeture du site d'Aulnay. "Je ne manquerai pas de les inviter au ministère pour que nous puissions en discuter", a déclaré le ministre, lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. "Nous souhaitons, avant de prendre position, mettre tout sur la table et le faire y compris avec les actionnaires et la famille Peugeot qui a un certain nombre de choses à nous dire", a-t-il précisé. "Notre maître-mot est donc la négociation, le recalibrage, le reformatage pour tout ce qui nous paraîtra abusif", a poursuivi le ministre, ajoutant : "la nation doit se rassembler autour du sauvetage et de la défense de Peugeot Citroën".

Une expertise conclue fin juillet

L'expertise demandée par l'exécutif, qui remettra ses conclusions fin juillet, étudiera notamment "pourquoi (il y a eu) des opérations financières au moment même où Peugeot commençait à voir apparaître ses premières difficultés, et notamment le versement de dividendes. Nous voudrions connaître la stratégie de l'actionnaire", souligne Arnaud Montebourg, qui doit recevoir ce mardi après-midi les syndicats de PSA. et mercredi le président du constructeur, Philippe Varin. La famille actionnaire - le groupe familial - détient 25,2 % du capital et 37,9 % des droits de vote. GM, lui, ne possède que 7 % du capital. La famille  n'est pas du tout satisfaite de la gestion de Philippe Varin, selon nos informations du 20 juin dernier ("le patron de PSA sur un siège éjectable"). Philippe Varin avait pris ses fonctions le 2 juin 2009, suite à la tumultueuse présidence de Christian Streiff, qui n'aura duré, elle, que deux ans.

25 juillet, date-clé

Le gouvernement présentera le 25 juillet prochain un plan d'aide à la filière automobile, à propos duquel Arnaud Montebourg a déclaré, après avoir évoqué la voiture électrique : "le plan s'engagera à pousser, porter nos constructeurs vers ces véhicules qui vont changer la vie quotidienne de nos concitoyens."  Ce même 25 juillet se tiendra aussi le prochain Comité central d'entreprise (CCE) de PSA, qui marquera le début de la négociation entre direction et syndicats. Ce jour-là, Philippe Varin présentera aussi les (mauvais) résultats financiers semestriels de son groupe. Le président a déjà annoncé que le constructeur consommait "200 millions d'euros de cash par mois". La firme en avait déjà avalé "1,46 milliard au second semestre 2011". Et le patron de PSA Peugeot Citroën prévoit "un retour à l'équilibre du "cash flow" opérationnel à la fin... de 2014". Pas avant !"

En conclusion des experts parviennent un dossier qussi complexe , auditionner les interresses et rediger un rapport , avec du recul (!) en moins de 15 jours !
Pour faire plus vite, il y a la livraison de la,pizza express...
avatar
STEPPE 91
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 8830
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Lulu' le Mer 18 Juil 2012 - 14:32

PSA et Toyota licencient à Kolin

La coentreprise des deux constructeurs automobiles TPCA qui produit en République tchèque les Peugeot 107, Citroën C1 et Toyota Aygo, supprime aussi des emplois. Ainsi, 345 salariés sur les 2.800 de l'usine de Kolin sont touchés par cette restructuration.



La coentreprise TPCA, associant PSA et le japonais Toyota en République tchèque, supprime aussi des emplois. Elle annonce ce mardi le départ de 345 des 2.800 salariés de son usine de Kolin. Soit 12 % des ses effectifs, suite à une baisse des ventes. Cette réduction d'effectifs n'est pas liée au plan de suppression de 8.000 postes par PSA en France. TPCA précise qu'il s'agit de départs volontaires. La majorité des partants recevra des primes de départ équivalant à 8 mois de salaire mensuel - qui s'élevait l'année dernière en moyenne de 28.200 couronnes (1.118 euros) -, selon l'agence tchèque CTK. TPCA s'était déjà séparé de 700 intérimaires.

Au début de l'année, la société est passée à la semaine de quatre jours de travail en deux équipes, contre trois auparavant. Basée à 60 kilomètres à l'est de Prague, l'usine produit depuis 2005 les petites citadines d'entrée de gamme Peugeot 107, Citroën C1 ainsi que Toyota Aygo. La capacité de production du site est d'environ 300.000 véhicules par an, répartis à égalité entre les trois modèles. Détenue à 50-50 par PSA et Toyota, l'usine tchèque a produit l'an dernier 270.705 véhicules, contre 295.712 en 2010. L'Association tchèque des Industries automobiles a annoncé lundi que la production de TPCA avait chuté de 20 %, à 122.474 véhicules, au premier semestre.

Ces modèles déjà anciens subissent la chute du marché européen, notamment dans les pays d'Europe du sud friands de ces petits véhicules. Ces trois modèles doivent être prochainement renouvelés. Malgré l'alliance de PSA nouée avec GM en début d'année, le français et Toyota devraient continuer leur coopération.

la tribune
avatar
Lulu'
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 6773
Date d'inscription : 24/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par C-vava le Mer 18 Juil 2012 - 17:15

voila une annonce un peu décevante
Celle d'un futur clone pour la C1

_____________________________________________________________________________________________________________________

avatar
C-vava
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 31292
Age : 59
Localisation : Cambrai
Voitures : C3III shine puretech 110cv, C4II confort HDI90
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par POLO6 le Mer 18 Juil 2012 - 17:27

Quelle clonerie !
avatar
POLO6
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 8998
Localisation : PARIS
Voitures : C5
Date d'inscription : 04/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par C-vava le Mer 18 Juil 2012 - 17:41

A moins que ce soit fait à ,partie d'une base crée par Citroën le meilleur bureau de style (on est d'accord!)

_____________________________________________________________________________________________________________________

avatar
C-vava
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 31292
Age : 59
Localisation : Cambrai
Voitures : C3III shine puretech 110cv, C4II confort HDI90
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Lulu' le Mer 18 Juil 2012 - 19:50

C'est le seul moyen d'être rentable sur ce segment à faibles marges:

*Suzuki Alto/Nissan Pixo

*Suzuki Splash/Opel Agila

*Toyota Aygo/Citroën C1/Peugeot 107

*Volkswagen up!/Seat Mii/Skoda Citigo

*Fiat 500/Ford Ka qui partagent de nombreux éléments en commun

*Kia Picanto/Hyundai i10 qui partagent de nombreux éléments en commun

Les seules qui résistent sont la Renault Twingo et la Fiat Panda, les deux plus grosses ventes car présentes depuis 20 ans et 30 ans.
avatar
Lulu'
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 6773
Date d'inscription : 24/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par C-vava le Mer 18 Juil 2012 - 20:14

le problème c'est qu'en partant d'une toyota radicalement loin du style Citroën et peugeot il est difficile de faire des émules.
C'est pas en changeant un capot les pare chocs que l'on peu faire des miracles pareil pour la C zéro.

En tout cas moi , le style asiatique dans les petites voiture ne me plait pas du tout du tout
En bref,
Si seul'ment elle était jolie
Je dirais : "Tout n'est pas perdu.
c'est un clone, c'est entendu,
Mais quelle beauté accomplie !"
Hélas elle est plus laid' bientôt
Que les sept péchés capitaux.

_____________________________________________________________________________________________________________________

avatar
C-vava
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 31292
Age : 59
Localisation : Cambrai
Voitures : C3III shine puretech 110cv, C4II confort HDI90
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Shackler le Mer 18 Juil 2012 - 21:29

Attendons de voir avant de crier au scandale. Je doute qu'un clone de la C1 apparaisse (aucun intérêt) maintenant une DS2 sur base de C1 me semble tout à fait possible même si ça va à l'encontre de la volonté de PSA de faire de la ligne DS du made in France
avatar
Shackler
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 1198
Date d'inscription : 10/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par POLO6 le Mer 18 Juil 2012 - 21:35

C-vava a écrit:le problème c'est qu'en partant d'une toyota radicalement loin du style Citroën et peugeot il est difficile de faire des émules.
C'est pas en changeant un capot les pare chocs que l'on peu faire des miracles pareil pour la C zéro.

En tout cas moi , le style asiatique dans les petites voiture ne me plait pas du tout du tout
En bref,
Si seul'ment elle était jolie
Je dirais : "Tout n'est pas perdu.
c'est un clone, c'est entendu,
Mais quelle beauté accomplie !"
Hélas elle est plus laid' bientôt
Que les sept péchés capitaux.



avatar
POLO6
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 8998
Localisation : PARIS
Voitures : C5
Date d'inscription : 04/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par STEPPE 91 le Jeu 19 Juil 2012 - 4:35

un article dans Le nouvel Observateur:
"Quelle peut être la défense de PSA face à Arnaud Montebourg ?
Créé le 18-07-2012 à 16h38 - Mis à jour à 19h09Par Donald Hebert
Pourquoi le constructeur est en si mauvaise posture ? Faut-il vraiment fermer Aulnay ? A quoi va servir ce plan ? Voilà les questions auxquelles devra répondre le patron de PSA face au ministre.

Mots-clés : PSA, Varin, Montebourg, Rencontre, Peugeot, Citroën
PARTAGERRÉAGIR20Abonnez-vous au
Nouvel Observateur

Philippe Varin, PDG de PSA Peugeot Citröen devait être reçu mercredi à Bercy par Arnaud Montebourg. (Remy de la Mauviniere/AP/SIPA)
SUR LE MÊME SUJET
» Peugeot : une affaire de famille
» PSA : la famille Peugeot monte au créneau
» PSA : "Pas de licenciements secs", répète Philippe Varin
Que peut dire le patron de Peugeot-Citroën au ministre du Redressement productif pendant leur rencontre mercredi 18 juillet ? Arnaud Montebourg a d'ores et déjà prévenu que le plan défendu par Philippe Varin n'était "pas acceptable en l'état". Ce dernier va donc rivaliser d'imagination pour justifier la suppression de 8.000 postes après les 1.900 déjà annoncés à l'automne dernier. Il va devoir s'engager du point de vue social notamment concernant la fermeture de l'usine d'Aulnay, regroupant plus de 3.000 salariés. Et surtout, il va tenter de convaincre Arnaud Montebourg que ce plan est bel et bien le dernier.

Argument 1 : la conjoncture a eu raison de la stratégie

Arnaud Montebourg a donné le ton de la rencontre. "Nous avons un vrai problème sur la stratégie de Peugeot", a déclaré le ministre sur France Inter, quelques heures avant de recevoir Philippe Varin. Avant toute chose, le patron de PSA va donc devoir expliquer pourquoi l'entreprise est en si mauvaise situation.

Pour justifier cette restructuration, Philippe Varin dispose de plusieurs indicateurs négatifs. En premier lieu : ses performances commerciales en Europe. En juin, les ventes de voitures particulières et de véhicules utilitaires de PSA y ont chuté de 18% sur un an. Or, c'est justement là que Peugeot-Citroën est présent : le groupe réalise encore 58% de ses ventes sur le Vieux continent. Dans les pays émergents comme la Chine ou le Brésil, elle n'a pas plus de 5% du marché.

Comment en est-on arrivé là ? Peugeot-Citroën a mené une stratégie à contre-courant. Bien que le marché européen se soit tassé, le constructeur y est resté scotché. Notamment en Europe du Sud : "Le marché espagnol a chuté de 60 % en cinq ans, l'italien de 40 %", a rappelé Philippe Varin au "Monde" mardi. Au lieu d'opter pour le "low cost", le groupe a misé sur l'innovation et l'esthétisme pour concurrencer des leaders comme Volkswagen dans le haut de gamme.

C'est là le principal argument de PSA : le groupe a fait preuve de patriotisme industriel. "La citoyenneté du groupe est quelque chose de très fort qui est ancré dans son histoire", a rappelé Philippe Varin. Pour maintenir une production dans un pays où la main d'œuvre est chère, PSA a cherché à mettre au point des produits dont la compétitivité vient de la qualité. "Nous sommes trop présents en France pour miser sur le low cost", a expliqué son patron. Ainsi, alors que Renault a réduit la part de sa production à 22% en France, PSA en a maintenu 41%, bien qu'il ne vende que la moitié de ses véhicules sur le territoire. Il ne devrait pas manquer de le rappeler à Arnaud Montebourg, qui a appelé le constructeur à faire son "devoir" envers la "nation France."

Argument 2 : la suppression d'Aulnay est la seule solution

Résultat de cette stratégie en pleine crise économique : l'objectif ambitieux fixé en 2007 de vendre plus de 4 millions de véhicules par an ne sera jamais atteint. Aujourd'hui, bien qu'elle n'en produise que 3,4 millions chaque année, les ventes ne suivent pas. Et aujourd'hui, les mesures d'adaptation menées depuis le début des années 2000 ne suffisent pas : son appareil industriel se compose toujours "largement d'usines surdimensionnées", estiment les analystes d'UBS. "On ne peut pas avoir des usines qui tournent à la moitié de leur capacité, et ceci à long terme, alors que le marché européen s'est rétréci de 25 % en cinq ans pour passer de 18,4 millions de véhicules en 2007 à environ 14,2 millions en 2012. Une chute que personne n'avait prévue", a expliqué Philippe Varin.

Arnaud Montebourg a lancé un audit financier pour vérifier si le plan est justifié. En attendant ses conclusions, les modalités du plan de restructuration devraient être discutées. Notamment le choix de fermer le site d'Aulnay. Pourquoi fermer un site en France, "plutôt que de choisir d’autres sites en Europe, hors de France ?", s’interrogeait la semaine dernière le ministre du Redressement productif.

En interne, PSA a étudié dix scénarios pour résoudre ses problèmes de surcapacités, notamment dans le domaine des voitures citadines. "Nous avons examiné toutes les alternatives", assure Philippe Varin. PSA a identifié une menace sur trois usines : Aulnay, Rennes et Sevelnord. "Aujourd'hui, nous pouvons dire qu'une nouvelle voiture sera produite à Rennes en 2016, ce qui assure le futur de ce site. Pour Sevelnord, nous avons bon espoir de trouver une solution. Nous sommes arrivés à la conclusion, entre avril et juin, qu'il fallait arrêter la production à Aulnay".

"Pourquoi pas l'usine de Trnava en Slovaquie, ou celle de Madrid ?", demandera sûrement Arnaud Montebourg. "Un ouvrier y coûte 10 euros de l'heure, contre 35 euros à Aulnay", répondra probablement Philippe Varin. De plus, l'usine de Trnava ne date que de 2006 et 800 millions d'euros y ont été investis. Celle de Madrid qui regroupe, outre l'assemblage des véhicules, des activités de mécanique et d'autres services, comme le juridique, la comptabilité ou les ressources humaines "est trop petite pour être une solution à nos problèmes de surcapacités", a déjà précisé le PDG au "Monde". Quant à celle de Vigo, en Espagne : elle a été créée par Citroën en 1958, bien avant Aulnay, et elle est considérée comme l'une des plus performantes de PSA à l'heure actuelle. Le différentiel du coût salarial entre ces deux pays et la France représente 460 euros par véhicule, selon une étude de Deutsche Bank.

A l'inverse, la fin d'Aulnay réduirait durablement la surcapacité sur les citadines, permettrait "une économie importante de frais fixes", ne nécessiterait pas "de lourd investissement supplémentaire" et "induirait des mobilités au sein de la région parisienne", selon le document interne de PSA. 1.500 salariés d'Aulnay doivent être reclassés sur l'usine de Poissy, également en région parisienne. La proximité de la chaîne de Poissy (Yvelines), où est fabriquée la même Citroën C3 d'Aulnay, permet "des mobilités au sein de la région parisienne, alors que les autres scénarios entraîneraient des mobilités interrégionales plus difficiles à réaliser à grande échelle", indique-t-on chez PSA. De plus, la revitalisation du site d'Aulnay et le développement d'une activité logistique pour 1.500 salariés semble pouvoir être plus rapide qu'à Mulhouse, Sochaux ou Rennes. "La fermeture d'Aulnay est ce qu'il a y a de plus rapide, de moins coûteux et qui socialement avec le moins d'impact pour les équipementiers", explique Bertrand Rakoto, analyste chez Polk.

Même si elle est actée, le gouvernement et PSA auront fort à échanger sur le volet social. Philippe Varin a promis qu'il n'y aurait pas de licenciements secs... à condition que les propositions de départs volontaires à Aulnay et à Rennes aient du succès. La direction de PSA propose qu'elles se transforment en licenciements à partir de mi-2013 contre l'avis du gouvernement. Pour lui faire accepter cette modalité, le groupe devra démontrer que les autres salariés auront tout à y gagner.

Argument 3 - Ce plan sera le dernier

Malgré tous ces éléments, Arnaud Montebourg refusait de se montrer crédule mercredi matin : "Où va PSA ? Où veulent-ils nous emmener ? Je vous rappelle qu'il y a trois ans, en 2009, 1.700 salariés à Rennes ont déjà perdu leur emploi. Si c'est pour recommencer dans trois ans, nous dirons non". Le ministre a notamment mis en cause la récente alliance de PSA à Général Motors et le comportement de l'actionnaire. La famille Peugeot a dû renoncer à son indépendance capitalistique en cédant près de 7% de son capital au constructeur américain.

Réponse de Philippe Varin : PSA espère faire des économies d'échelle grâce à ce partenariat. "A deux, nous aurons une puissance d'achat mondiale de 125 milliards de dollars. Des plates-formes communes qui nous permettront de réduire nos coûts d'investissement. Nous sommes en train d'y travailler, et nous préciserons nos projets au second semestre", a-t-il justifié.

Face à l'effondrement du cours de PSA en Bourse, Philippe Varin doit rassurer :"Il ne doit pas y avoir de question sur la santé financière du groupe. On a brûlé 1,2 milliard d'euros de cash au premier semestre mais on a augmenté notre capital, vendu des actifs non stratégiques et émis un emprunt obligataire, pour un total de plus de 2 milliards."

Le but : investir. Mais où ? Dans des véhicules "innovants", comme le souhaite Arnaud Montebourg ? A l'international et dans la montée en gamme, répond Philippe Varin. D'abord avec les dernières DS de Citroën. Ensuite en enrichissant toute la gamme Peugeot. "Nous maintenons notre effort de recherche et développement à 2 milliards d'euros par an", a déclaré Philippe Varin. Le patron de PSA veut donc garder le cap, et affirme avoir le soutien de la famille Peugeot. Mais Arnaud Montebourg compte vérifier cela aussi. Il devrait la rencontrer très prochainement. Pour faire pression sur Philippe Varin.
avatar
STEPPE 91
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 8830
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par STEPPE 91 le Ven 20 Juil 2012 - 7:19

une interview de Thierry Peugeot dans Le Figaro:
http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/la-riposte-de-thierry-peugeot-aux-attaques-de-montebourg-248277

Le comportement de Arnaud Montebourg dans ce dossier est ordurie et mensonge.
La famille Peugeot est actionnaire de Psa par l intermediaire d une holding qui regroupe tous les actionnaires personnes physiques, afin de permettre un regroupement des voix en assemblee et de parler d une seule voix.
C est aussi la seule facon de garder la cohesion de la famille qui s agrandit sans cesse au fil des generations et des heritages.
Pour que les actionnaires touchent de l argent , encore faudrait il que la holding disitribue des dividendes.
Le ministre etant cense connaitre les fonctionnements du droit des societes commerciales ( sa formation d avocat l a initie a ces pratiques meme,si il n a pas beaucoup pratique !), ses propos sont donc volontairement inexacts.
La famille Peugeot est toujours d une grande discretion : peu de photos dans la presse people, heritage d une certaine education.
A comparer avec le gout du dit ministre mais aussi de sa compagne ....
La discretion et la moderation ne font pas partie de leurs genes.
Ils ne se rendent pas compte qu au dela de Psa, c est toute une facon d aborder les problemes qui va nuire a toute l industrie .
Enfin, aujour d hui quand on lit que Psa serait au bord de la faillite , c est scandaleux : tout ce traitement mediatique va faire fuir les clients et agraver la situation.
Il ne faudrait pas de grandes greves dans toute le usines a la rentree car la qualite des autos serait pris en otage.
avatar
STEPPE 91
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 8830
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par tusman le Ven 20 Juil 2012 - 7:29

Eh bien ,ça vole pas haut ...

tusman
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 13168
Age : 48
Localisation : Lapalisse
Voitures : XM 3.0 V6 BVA
Date d'inscription : 30/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par C-vava le Ven 20 Juil 2012 - 7:54

Toujours la même chose avec les médiat, quand on tiens de quoi vendre du papier, on s'acharne coute que coute.
Il a peut être raison pour une fois le Thierry:ce traitement mediatique va faire fuir les clients et agraver la situation.

_____________________________________________________________________________________________________________________

avatar
C-vava
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 31292
Age : 59
Localisation : Cambrai
Voitures : C3III shine puretech 110cv, C4II confort HDI90
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par tusman le Ven 20 Juil 2012 - 8:13

Pour ça oui mais je parlais de sa réflexion concernant le ministre ... et sa femme ,on sort ça quand on a plus rien à dire ...

tusman
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 13168
Age : 48
Localisation : Lapalisse
Voitures : XM 3.0 V6 BVA
Date d'inscription : 30/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par C-vava le Ven 20 Juil 2012 - 8:45

oui c'est de la mesquinerie!
Il n'y a que la vérité qui blesse dit-on
Le fonctionnement que décrit T P ets peut être exacte (je ne veux pas en juger) mais peut être aussi est il a remettre en question.
La famille et les affaires ne font pas souvent bon ménage dit on aussi.

_____________________________________________________________________________________________________________________

avatar
C-vava
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 31292
Age : 59
Localisation : Cambrai
Voitures : C3III shine puretech 110cv, C4II confort HDI90
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Nikoxx le Ven 20 Juil 2012 - 13:44

Le gouvernement s'en prend à PSA pour montrer à l'opinion qu'ils sont réactifs (en référence au "l'Etat de peut pas tout" de Jospin).

Les Etats Unis ont fermés de nombreuses usines, Renault a fortement délocaisé. Il faut accepter que PSA ferme une usine pour survivre.

Montebourg veut soigner son image gauche du PS.

Le gouvernement oublie que, certe, il faut éviter la perte d'emploi, moi, il faut aussi attirer les investisseurs étrangers.

Viendront-ils en France, si le gouvernement veut empêcher les licenciements quand c'est justifier ?
avatar
Nikoxx
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 997
Age : 41
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 27/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par C-vava le Ven 20 Juil 2012 - 14:02

c'est exactement cela
Le gouvernement fraichement élu ne peut décemment pas rester sans rien faire face à cette situation de peur d’essuyer trop de critiques.
Ils savent pertinemment qu'il en va de la survie de PSA et c'est une affaire dont ils auraient bien aimé se passer soyons en sur.

_____________________________________________________________________________________________________________________

avatar
C-vava
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 31292
Age : 59
Localisation : Cambrai
Voitures : C3III shine puretech 110cv, C4II confort HDI90
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par STEPPE 91 le Ven 20 Juil 2012 - 18:11

tusman a écrit:Pour ça oui mais je parlais de sa réflexion concernant le ministre ... et sa femme ,on sort ça quand on a plus rien à dire ...

les commentaires sont les miens et pas ceux de Thierry Peugeot!
L article est uniquement en lien!
avatar
STEPPE 91
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 8830
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Invité le Ven 20 Juil 2012 - 20:10

Thierry PEUGEOT : Au-delà de ma propre réaction et de celle de ma famille, c’est tout le groupe qui vit mal ces attaques et qui se sent visé : le conseil de surveillance, le directoire, l’ensemble du personnel, les concessionnaires, les actionnaires, les fournisseurs et même nos clients. Au restaurant d’entreprise, les salariés m’arrêtent, ils sont choqués, dans l’émotion. Je reçois des messages d’anciens dirigeants. Ce qui nous choque, c’est la manière dont l’ensemble du corps social est traité. Cela crée un fort sentiment d’injustice.

Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire ! Cette ligne de défense est digne des pires politiciens. Résumons donc : des salariés venant d'apprendre que 8000 d'entre eux allaient perdre leur job de gré ou de force, s'émeuvent que leur patron s'est fait brimé verbalement par un Ministre. Naïvement, j'aurais plutôt pensé que ces mêmes salariés auraient applaudi...



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par POLO6 le Ven 20 Juil 2012 - 20:17

Je pense qu il parle des salariés cadres du restaurant d entreprise des
cadres , je le voit mal aller manger au self ou se restaurent les ouvriers , cela
dit je peux me tromper , quand aux cadres , meme si à Aulnays certains
seront confrontés egalement à la fermeture , ceux de Sochaux , loins
du front seront plus enclin a flatter et plaindre le grand patron que
l inverse
avatar
POLO6
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 8998
Localisation : PARIS
Voitures : C5
Date d'inscription : 04/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Invité le Ven 20 Juil 2012 - 20:22

POLO6 a écrit:Je pense qu il parle des salariés cadres du restaurant d entreprise des
cadres

Avant d'être des cadres, ce sont des salariés, et par conséquent, ils ne peuvent que se sentir concernés par ces licenciements qui touchent également la R&D. Je serais d'ailleurs curieux d'entendre les avis des cadres, designers et ingénieurs sur les décisions prises par PSA depuis 10 ans... et particulièrement sur les clones du groupe, qui, lorsqu'ils se vendent, y parviennent grâce à leur prix au ras de pâquerettes... mais qui au final, doivent plus faire perdre en image qu'ils ne rapportent au groupe. Quel bénéfice sur une C1 à 6990 euros comparé à la perte inestimable pour l'image ? Au fait, Polo, à combien d'exemplaires se sont vendus les 4008 et C4 aircross ce mois-ci ? :euhh:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par STEPPE 91 le Ven 20 Juil 2012 - 21:21

Il ne faut pas tout mélanger.
Sans l effondrement des marchés la situation ne serait pas à ce point dégradée.
Quand un politique accuse quelqun de menteur ou de sous entendre de s en etre mis plein les poches cela n est pas sérieux. On ne négocie pas en insultant ses adversaires. Actuellement le cour s effondre et Psa est à la merci d une OPA pour pas cher bien plus dangereuse pour elle et pour les salariés.
Si on devait réagir de la même façon pour chaque homme politique qui a pris une mauvaise décision ou n a pas ses objectifs, il n y aurait plus personne qui pourrait siéger dans nos assemblées.
On peut mettre la pression avec des termes techniques et des objectifs précis , pas de pseudo incantations.
Lamentable.
avatar
STEPPE 91
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 8830
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Invité le Ven 20 Juil 2012 - 22:32

Si Hollande et Montebourg se sont livrés à ce type d'insinuations, c'est qu'ils en savent sans doute plus que nous. Pour avoir lu un livre de ce dernier, il m'est apparu comme un homme de conviction plein de bonnes volontés et de bon sens. Et on ne peut sûrement pas l'accuser de vouloir faire du tord à PSA puisqu'il s'est toujours dit fier de rouler en Peugeot : "de bonnes voitures"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: [INFORMATION] Les usines PSA en Europe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 24 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 24  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum