[ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Aller en bas

default [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par Invité le Sam 10 Mar 2012 - 21:06

PSA Peugeot Citroën : se dit déterminé à préserver le site de Sevelnord...


Eric Besson, Ministre chargé de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique, a présidé une table-ronde sur l'avenir du site d'assemblage automobile Sevelnord implanté à Hordain dans le Nord.

En mai 2011, les groupes automobiles Fiat et PSA Peugeot Citroën ont annoncé la fin de leur partenariat industriel sur ce site au-delà de 2017. Lors de la table-ronde -qui s'est déroulée en présence de représentants du groupe PSA, de salariés du site, et des principaux élus du département- le Ministre a rappelé que la fin de ce partenariat ne concernait que 20% des volumes assemblés sur place, puisque le véhicule produit avec Fiat ne représente qu'un des cinq modèles assemblés sur le site. Il a par ailleurs souligné que cette fin de partenariat est "suffisamment anticipée" (6 ans) pour que "l'avenir du site soit sérieusement préparé". A cet effet, le Gouvernement a mis en place, dès l'automne 2011, une 'cellule de suivi et d'anticipation industrielle' dédiée à Sevelnord. Cette cellule, constituée à la demande de Jean-Louis Borloo et Valérie Letard, s'est réunie pour la première fois, le 18 novembre 2011. Elle fait travailler ensemble le groupe PSA, l'ensemble des élus et administrations concernés, ainsi que les représentants des salariés du site.

Lors de cette table-ronde, le Groupe PSA a confirmé son "entière détermination à préserver le site de Sevelnord". Il a indiqué "poursuivre activement la recherche de nouveaux partenaires pour lancer à Sevelnord de nouveaux modèles de véhicules". Pour sa part, le Gouvernement a indiqué qu'il "mobiliserait tous les outils de soutien publics existants, notamment en matière d'investissement et de formation, pour permettre la venue d'un nouveau partenaire en remplacement de Fiat". Les collectivités locales ont confirmé leur volonté de s'engager également, dans cette perspective.

Les engagements pris par le groupe PSA confirment pleinement la volonté du constructeur de s'appuyer durablement sur le savoir-faire des salariés de Sevelnord. La recherche par PSA d'un nouveau partenaire, qui se poursuit activement, pourra aboutir avec d'autant plus de succès que l'ensemble des pouvoirs publics sont mobilisés pour accompagner sur place de nouveaux investissements industriels. Cela confirme que l'avenir de Sevelnord sera clairement assuré. Nous y veillons dès maintenant ", a conclu Eric Besson.



le 08/03/2012 à 20h19 - Boursier.com

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par tusman le Sam 10 Mar 2012 - 21:15

Les belles paroles [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé 381541

tusman
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 13171
Age : 49
Localisation : Lapalisse
Voitures : XM 3.0 V6 BVA
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par STEPPE 91 le Sam 10 Mar 2012 - 21:18

La logique s'était de produire des utilitaires avec OPel: il y a souvent de meilleures marges sur ces derniers.
STEPPE 91
STEPPE 91
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 8833
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par POLO6 le Sam 10 Mar 2012 - 21:19

Seulement pour les utilitaires , Opel est engagé avec Renault
POLO6
POLO6
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 8998
Localisation : PARIS
Voitures : C5
Date d'inscription : 04/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par STEPPE 91 le Sam 10 Mar 2012 - 21:20

Oui mais pour quelle durée ?
STEPPE 91
STEPPE 91
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 8833
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par POLO6 le Sam 10 Mar 2012 - 21:29

Je verrais bien des utilitaires Chevrolet !
POLO6
POLO6
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 8998
Localisation : PARIS
Voitures : C5
Date d'inscription : 04/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par c-dolu le Sam 17 Mar 2012 - 13:58

N'oublions pas que Citroën et Peugeot qui vendent pas mal d'utilitaires en Europe. Ils pourraient rentabiliser une carrosserie rationnelle pour les deux marques avec une personnalisation réussie propre à chaque identité. Dépoussiérer un peu le concept de l'utilitaire. En gros rentabiliser par la qualité du produit.
Lorsque je vois le concept Tubik, une variante utilitaire flatterait l'image les entreprises. La gamme DS a marché grâce à son audace.
c-dolu
c-dolu
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 2029
Voitures : DS5 H
Date d'inscription : 18/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par C-vava le Dim 18 Mar 2012 - 8:56

beaucoup d'entreprise se fiche pas mal du look de leur utilitaire, elles voient le coté financier entretien et basta mais c'est vrai qu'a cout et entretien équivalant le look pourrait être un plus.
Quand je vois comment les fourgons sont traité par des ouvriers qui n'en ont rien a faire parce que c'est l'utilitaire de l'entreprise et qu'alors on peu le maltraiter comme on veut, j'en ai les bras qui tombent.

_____________________________________________________________________________________________________________________
[ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé Sans_t12
C-vava
C-vava
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 31437
Age : 60
Localisation : Cambrai
Voitures : C3III shine puretech 110cv, C4II confort HDI90
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par c-dolu le Dim 18 Mar 2012 - 11:22

Pour en remettre une couche, PSA veut développer les utilitaires en Chine, ce qui peut accroitre la rentabilité.
c-dolu
c-dolu
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 2029
Voitures : DS5 H
Date d'inscription : 18/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par C-vava le Ven 30 Mar 2012 - 19:05

Je m'attendais à voir de nouvelles ici
Avant hier j'ai entendu à la radio que le site était sauvé.
Un accord avec Toyota pour la fabrication d'utilitaires en commun en serait la cause (pas de démenti chez PSA)

_____________________________________________________________________________________________________________________
[ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé Sans_t12
C-vava
C-vava
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 31437
Age : 60
Localisation : Cambrai
Voitures : C3III shine puretech 110cv, C4II confort HDI90
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par POLO6 le Ven 30 Mar 2012 - 19:36

pas de confirmation non plus [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé 78929
POLO6
POLO6
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 8998
Localisation : PARIS
Voitures : C5
Date d'inscription : 04/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par Invité le Ven 30 Mar 2012 - 20:39

Toyota futur partenaire de PSA dans son usine du Nord?

PSA serait en discussion avec un constructeur automobile asiatique, peut-être Toyota, pour reprendre l'activité de Fiat dans son usine Sevelnord d'Hordain (entre Valenciennes et Cambrai). Toyota pour remplacer Fiat? Le constructeur italien doit
se retirer en 2017 de son partenariat avec PSA sur le site de Sevelnord. Pour le remplacer, le groupe automobile français serait en discussion avec le japonais Toyota. Ensemble, ils s'associeraient pour monter des véhicules en commun dans cette usine située dans le Nord. Pour l'heure, les deux entreprises n'en seraient qu'au stade des discussions, selon l'AFP qui cite des sources proches du dossier. Interrogés par La Tribune, les responsables de Toyota en Europe n'ont pas souhaité faire de commentaire, tout comme PSA Peugeot Citroën, contacté par l'AFP.

"La seule certitude que nous avons, c'est que c'est un (groupe) asiatique", "suffisamment costaud" pour rendre le site "pérenne" et faire des investissements conséquents", a précisé à l'AFP Ludovic Bouvier, délégué CGT à Sevelnord. Ce dernier évoque également Mitsubishi et ajoute que le choix de Toyota "est plus que plausible". Le choix du nouveau partenaire devrait être officialisé en juin, selon lui. Même analyse pour Jean-Pierre Delannoy, responsable CGT Métallurgie Nord/Pas-de-Calais. Ce dernier estime qu'il s'agirait d'une une "stratégie logique". "Toyota a tout un réseau d'équipementiers performants autour de son usine de Valenciennes", qui pourrait être utilisé par PSA, alors que son équipementier Faurecia se rapprocherait de l'usine Renault-Douai, a-t-il expliqué.

PSA cherche un partenaire
Le constructeur français avait annoncé en mai dernier la fin de son partenariat avec Fiat, une décision prise à l'initiative du constructeur automobile italien et qui pose la question de l'avenir des 2.800 salariés de l'usine Sevelnord. Cette usine d'assemblage implantée à Hordain, près de Valenciennes, fabrique les monospaces Peugeot 807, Citroën C8, ainsi que les véhicules utilitaires Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Fiat Scudo. Près de 80% des modèles produits le sont pour PSA et seulement 20% pour le groupe italien. Sevelnord n'est pas concerné par l'alliance que vient de conclure PSA avec l'américain General Motors et son président des marques Frédéric Saint-Geours avait indiqué début mars être toujours à la recherche d'un allié pour ce site.

Toyota, peu habitué à reprendre des usines
De son côté, Toyota produit depuis plus de 10 ans sa petite citadine Yaris dans son usine d'Onnaing, près de Valenciennes, à une trentaine de kilomètres de Sevelnord. Traditionnellement, le groupe japonais préfère bâtir de nouvelles usines plutôt que de reprendre l'activité de sites déjà en activité.



source La Tribune

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par Invité le Ven 30 Mar 2012 - 20:45

Gefco joue la diversification à Hordain

Implantée au cœur du site Sevelnord d’Hordain, l’importante plateforme Gefco recueille aujourd’hui les fruits d’une mutation rendue obligatoire par la lente baisse d’activité sur les lignes de production du site PSA voisin.


[ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé Art-1311
Jean-Paul Dupont, responsable du site.

A Hordain, au sud-ouest de Valenciennes, Gefco a implanté l’un de ses 5 plus grands centres logistiques de France. Comme à Aulnay, Mulhouse, Poissy, Rennes et Sochaux, la plateforme nordiste est, elle aussi, située au sein d’un site de production de PSA. A ceci près que, à Hordain, l’implantation est exploitée en collaboration avec Fiat. De quoi assurer une activité soutenue pour le logisticien. Le site traite, en effet, les 70 000 véhicules qui sortent chaque année des chaînes de Sevelnord à destination des différents marchés. Ce sont ainsi 80 camions qui en partent chaque jour. Soit une moyenne de 14 000 à 15 000 camions par an.

70 % de la flotte y est ­affrétée

Gefco affiche une flotte de 200 camions porte-voitures dans sa division TLA (transport logistique automobile). Mais des camions sont également affrétés en appoint sur de nombreux sites du logisticien. La particularité d’Hordain est que Gefco y fait travailler une flotte d’environ 70 camions “gérés”, pour “seulement” 30 camions Gefco (ou MRI). Une flotte importante, comparativement à celles des 17 autres sites terrestres et portuaires que le logisticien possède en France. “C’est la nature des produits de Sevelnord qui veut ça”, explique Jean-Paul Dupont, responsable du site. C’est-à-dire que les camions qui sortent du site transportent 6 Experts, quand il est possible d’y mettre 10 C3. Les normes de chargement différant selon les pays (en République tchèque, on ne peut pas charger plus de 4 véhicules ; en Allemagne, en Belgique ou en Suisse, on ne peut pas excéder 4 m de haut, alors qu’il n’y a pas de limite en France, même si Gefco ne dépasse pas 4,5 m dans ses structures…), le coefficient moyen baisse encore quelque peu. Le coefficient de chargement des camions est ici de 5,5. “Si nous ne travaillons pas avec des affrétés, nous ne pouvons pas évacuer l’usine. Or, c’est notre mission première. En 48 heures, les modèles doivent être livrés”, précise Jean-Paul Dupont.

Le ballet des jockeys qui alignent et répartissent les véhicules dans les 22 files du parc d’expédition (800 places) rythme la vie du site. Une trentaine de jockeys officient, dont 7 font partie des effectifs de Gefco (55 personnes à Hordain). Les autres étant rattachés à Sevelnord. Tout est informatisé. Les jockeys sont reliés par PDA au système central “Nostra”, qui permet la gestion des flux. “Ils prennent les véhicules en bout de chaîne jusqu’au point “e-com”, où les jockeys enregistrent le numéro de châssis (le début officiel de la vie d’un modèle), puis les conduisent sur le parc d’expédition, ou sur les deux parcs de stockage (1 200 et 630 places) si ces véhicules ne sont pas encore affectés”, détaille Jean-Paul Dupont.

Une activité stockage en développement

Outre cette activité de transport, le site stocke des véhicules pour les concessionnaires en mal de place et reçoit ainsi la production d’autres usines du constructeur, destinée à être ventilée dans les différentes concessions Peugeot et Citroën du Nord et du Pas-de-Calais. Le site a ainsi stocké 10 000 véhicules l’an dernier. Pour les succursales comme pour les investisseurs privés. Actuellement, les 2 000 places que le site affiche pour cette activité sont quasiment toutes occupées. Le stockage a représenté à peine 0,4 % des 27 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisé par le site l’an dernier, soit environ 100 000 euros. Si 70 % des volumes stockés sur le site concernent les marques du groupe PSA, Gefco a également des accords avec Honda et Chevrolet pour ce type d’opération. Quand des camions partent livrer en Angleterre les véhicules produits à Sevelnord, ils passent ainsi à Southampton récupérer la production de Swindon destinée au marché français. Des véhicules – Civic, CR-V et CR-Z – qui arrivent ensuite à Hordain afin d’y être stockés en attendant d’être affectés, puis livrés aux concessionnaires Honda du réseau hexagonal. Gefco a ainsi traité 4 000 véhicules l’an dernier pour le compte de la marque nippone. En ce moment, 500 véhicules Honda patientent sur le parc. Le site travaille également avec Chevrolet depuis septembre 2011. L’accord initial prévoyait d’assurer la logistique pour les Camaro en provenance des usines américaines, via le port d’Anvers. Désormais, le site stocke également la Volt. Les deux modèles attendent eux aussi sur les lignes d’Hordain leurs affectations. Une centaine d’unités sont actuellement en parc. En 2012, Gefco traitera environ 700 véhicules Chevrolet.

Les VHU et Felix Faure gonflent les volumes

Le site d’Hordain travaille également avec Toyota. Implanté non loin de là, à Onnaing, le constructeur japonais a confié à Gefco le transport de sa production dédiée à l’export jusqu’au port de Zeebrugge, en Belgique. Le site a même remporté l’appel d’offres de Felix Faure, le réseau de succursales franciliennes de Citroën. “Nous récupérons les buybacks rachetés par Felix Faure auprès de loueurs de Paris, Nantes, Lyon, Bordeaux, Toulouse et Marseille, puis les livrons chez des concessionnaires auxquels Felix Faure les revend en VO”, détaille Jean-Paul Dupont. En 2011, ce sont ainsi 25 000 véhicules qui ont été traités pour le compte de Felix Faure. Une activité logistique bienvenue, compte tenu des récentes évolutions à Hordain.

Depuis la crise de 2008, Sevelnord a, en effet, supprimé la 3e équipe, celle de nuit. La production y a été réduite de moitié. Aujourd’hui, 400 véhicules sortent chaque jour de ses chaînes de montage, contre 800 auparavant. Une baisse qui a eu un impact mécanique sur les activités de Gefco à Hordain. “Nous nous sommes adaptés”, raconte Jean-Paul Dupont. Depuis cinq ans, le site a, par exemple, développé une activité véhicules hors d’usage (VHU), assurant la logistique depuis les concessions clientes jusqu’à l’immense site de recyclage du groupe Gallo, basé à Halluin. “En 2009 et en 2010, grâce aux primes à la casse, nous avons traité 20 000 VHU par an”, explique Jean-Paul Dupont. L’an dernier, ce sont encore 10 000 véhicules hors d’usage qui ont été traités, malgré la fin du dispositif gouvernemental. “C’est un nouveau métier pour lequel il nous a fallu former les équipes”, précise Jean-Paul Dupont. Aujourd’hui, le système est rodé. L’opportunité s’est ainsi transformée en centre de profit pérenne. Depuis la baisse de production sur les lignes de Sevelnord, la plateforme Gefco d’Hordain a ainsi littéralement ajouté d’autres cordes à son arc. Allant au-delà de son métier premier pour pallier le recul de ses activités d’expédition.

De la logistique à la préparation VN

Depuis novembre 2010, le site a ainsi développé une nouvelle activité en interne : la préparation mécanique et esthétique des véhicules stockés (PVN). “Auparavant, nous externalisions cette activité sur un site STVA”, raconte Jean-Paul Dupont. “L’idée est de livrer des voitures clés en main aux concessionnaires qui stockent chez nous”, poursuit-il. Une offre à laquelle les distributeurs ont adhéré. Aujourd’hui, 85 % des véhicules stockés passent par cet atelier de préparation. Ils entrent ainsi dans l’atelier de 800 m2 pour un contrôle batterie et sont ensuite passés à l’outil de diagnostic avant d’être “déprotégés”, lavés à l’extérieur comme à l’intérieur, puis contrôlés via un petit essai routier sur une piste dédiée. Les opérateurs ajoutent même le lave-glace et l’essence, selon la demande des clients. En tout, une cinquantaine de points de contrôle sont vérifiés selon la checklist éditée par la structure. Chaque jour, les 12 à 18 préparateurs mandatés par un prestataire extérieur travaillent ainsi sur 70 à 140 véhicules. Le site devrait traiter 30 000 véhicules dans son atelier cette année. “Pour l’instant, l’activité PVN ne porte que sur les véhicules PSA, mais nous espérons qu’il y aura d’autres marques demain, confie Jean-Paul Dupont. C’est en tous les cas un segment que Gefco souhaite développer en Europe.”

Le logisticien réfléchit même à la manière d’améliorer ce service. Car actuellement, même si les véhicules préparés le soir et prêts à partir le lendemain sont stockés sous un chapiteau, quand les véhicules débarquent du porte-huit en concession, un opérateur peaufine sur place la préparation esthétique. “Il nous faut trouver un moyen d’amener des véhicules prêts à livrer aux clients chez le distributeur. Nous faisons actuellement des tests pour livrer les véhicules dans des camions bâchés”, énonce, en effet, le directeur du site.

Le retour du fer ?

La plateforme ne manque pas de projets. Dans les mois qui viennent, le site d’Hordain ouvrira même un atelier PPO (Post Production Operations) de 500 m2 pour réaliser, sur des VUL, des prestations de logotage, d’aménagement intérieur, de pose de galeries, d’échelles ou de crochets d’attelage… Et cela pour ses grands comptes tels que la SNCF, La Poste ou encore Bouygues. “Nous avons actuellement une flotte de 20 véhicules pour faire ce type de prestation en concession. Cet atelier va nous permettre d’augmenter sensiblement cette activité”, commente Jean-Paul Dupont. Cette nouvelle structure devrait permettre au site de traiter environ 2 000 véhicules à l’année. Côté projets, le directeur étudie même la possibilité de réhabiliter la zone ferroviaire et ses trois quais d’embarquement. L’installation a été fermée voilà deux ans. Les volumes ne le justifiaient plus. Pour autant, la direction est actuellement en pleine réflexion. “Ce serait un virage à 180°, mais pourquoi ne pas utiliser ces lignes pour de la réception et non de l’expédition ?”, s’interroge Jean-Paul Dupont. “On peut très bien imaginer que Sochaux nous envoie sa production à destination des distributeurs du Nord-Pas-de-Calais par le fer”, poursuit-il. Une idée de plus : gérer au mieux la plateforme, tout en réduisant sa dépendance par rapport à Sevelnord ou aux évolutions du constructeur.

PSA annonce une cession d’une partie du capital de Gefco et une montée en puissance de l’activité hors groupe. Soit. GM entre au capital de PSA. Dont acte. Toutes ces annonces, Jean-Paul Dupont les prend désormais avec un certain recul. “Nous n’attendons pas les annonces pour chercher à développer nos activités”, commente-t-il. Le directeur ne le reconnaît qu’à demi-mot, mais les évolutions en cours devraient augmenter le business du logisticien. Pour le site d’Hordain, en revanche, la retenue est un peu plus de mise. Les incertitudes concernant Sevelnord quant à l’après 2017, date à laquelle le partenariat avec Fiat sur la production du Scudo cessera, empêchent de céder à un franc optimisme. Malgré les nouveaux métiers explorés par ses équipes.

FOCUS - Sevelnord en bref
A l’origine, le site était une usine Simca, spécialisée dans la sellerie. Désaffectés, les lieux ont été repris en 1988 par PSA, en collaboration avec Fiat, afin d’y implanter la production des monospaces Evasion, 806, Ulysse et Phedra, réponses des deux constructeurs à l’Espace de Renault. Depuis, la production d’Ulysse et de Phedra a cessé. Le site assemble désormais les Peugeot Expert et 807, les Citroën Jumpy et C8, le Fiat Scudo.



source Journal Auto.com

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par Invité le Mar 3 Avr 2012 - 12:17

Toyota dément tout intérêt pour l'usine PSA de Sevelnord

Didier Leroy, PDG de Toyota Motor Europe, n'a aucune l'intention d'acheter l'usine française. "Nous n'avons aucune intention d'acheter l'usine PSA de Sevelnord, ni de prendre une quelconque participation. Ce n'est pas du tout dans nos plans. Pas plus que de reprendre n'importe quelle autre usine", affirme catégoriquement à latribune.fr Dider Leroy, PDG de Toyota Motor Europe. Cette réponse coupe court aux rumeurs qui avaient circulé jusqu'ici. Les syndicats avaient indiqué récemment que le groupe automobile français serait en discussion avec le japonais Toyota pour une reprise de ce site, lequel produit aujourd'hui des utilitaires avec Fiat ainsi que des monospaces.

Les syndicats espèrent

"La seule certitude que nous avons, c'est que c'est un (groupe) asiatique", "suffisamment costaud" pour rendre le site "pérenne et faire des investissements conséquents", avait précisé à l'AFP Ludovic Bouvier, délégué CGT à Sevelnord. Ce dernier évoquait également Mitsubishi, mais ajoutait que le choix de Toyota était " plus que plausible". Le choix du nouveau partenaire devait même être officialisé en juin, selon lui. Même analyse pour Jean-Pierre Delannoy, responsable CGT Métallurgie Nord/Pas-de-Calais. Ce dernier estimait qu'il s'agirait d'une "stratégie logique". "Toyota a tout un réseau d'équipementiers performants autour de son usine de Valenciennes", qui pourrait être utilisé par PSA.

PSA cherche un partenaire

Le constructeur français avait annoncé en mai dernier la fin de son partenariat avec Fiat, une décision prise à l'initiative du constructeur automobile italien et qui pose la question de l'avenir des 2.800 salariés de l'usine Sevelnord, créée au début des années 90. Cette usine d'assemblage implantée à Hordain, près de Valenciennes, fabrique les monospaces Peugeot 807, Citroën C8, ainsi que les utilitaires Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Fiat Scudo. Près de 80% des modèles produits le sont pour PSA et seulement 20% pour le groupe tuirnois. Frédéric Saint-Geours avait indiqué début mars être à la recherche d'un nouvel allié pour ce site.

Toyota, peu habitué à reprendre des usines

De son côté, Toyota produit depuis plus de 10 ans sa petite citadine Yaris dans son usine d'Onnaing, près de Valenciennes, à une trentaine de kilomètres de Sevelnord. Mais, traditionnellement, le groupe japonais préfère bâtir de nouvelles usines par lui-même plutôt que de reprendre des sites déjà en activité. Il ne l'a jamais fait, du moins en Europe. C'est une stratégie suivie par la presque totalité des groupes nippons.


source La Tribune

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par Invité le Mer 18 Avr 2012 - 19:29

Sarkozy optimiste sur l'avenir du site PSA-Fiat de Sevelnord

[ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé Articl10

Nicolas Sarkozy s'est déclaré mercredi optimiste sur l'avenir du site automobile de Sevelnord (Nord) dont il a évoqué la semaine dernière la situation avec le patron du groupe PSA Peugeot Citroën Philippe Varin, dans un entretien accordé au quotidien La Voix du Nord.

"Sevelnord s'en sortira. J'en ai encore parlé (samedi) avec le président (du directoire) Varin. A ma connaissance il y a un accord en discussion avec Toyota pour des véhicules utilitaires", a déclaré le président de la République, actuellement en pleine campagne pour sa réélection.

Selon plusieurs sources, PSA discute avec des groupes asiatiques pour assembler des véhicules en commun chez Sevelnord, dont le partenaire actuel du constructeur automobile français, l'italien Fiat, doit se retirer en 2017.

Cette usine, employant 2.800 salariés et implantée à Hordain, fabrique les monospaces Peugeot 807, Citroën C8, ainsi que les véhicules utilitaires Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Fiat Scudo. Près de 80% des modèles produits le sont pour PSA et seulement 20% pour le groupe italien.

Selon l'Elysée, les discussions engagées par PSA avec "plusieurs constructeurs, dont Toyota", visent à "construire en commun des véhicules utilitaires en mutualisant les coûts de plate-forme". "Il ne s'agit pas d'une reprise", a-t-on ajouté de même source.

"Sur Sevelnord, on a un contrat avec Fiat qui nous lie tant qu'il n'est pas dénoué", a rappelé pour sa part un porte-parole de PSA Peugeot Citroën.

Par ailleurs, PSA "n'a rien de définitif à cette date avec un autre partenaire, même si un partenaire est nécessaire pour développer un nouveau véhicule utilitaire léger", a-t-il ajouté.

"A supposer que les deux premières conditions soient remplies, il resterait encore à s'assurer que Sevelnord soit aussi compétitif que d'autres alternatives", a-t-il conclu.

En recevant M. Varin à l'Elysée, M. Sarkozy souhaitait aussi évoquer l'avenir de l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et de ses 3.300 salariés, qui suscite l'inquiétude des syndicats après la publication de documents de travail internes évoquant le scénario d'une fermeture.

© 2012 AFP

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par tusman le Mer 18 Avr 2012 - 21:29

Il a du oublier de lire ton post juste au dessus avant de sortir des c.....s pareil ... c'est vraiment plus quoi raconter !

tusman
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 13171
Age : 49
Localisation : Lapalisse
Voitures : XM 3.0 V6 BVA
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par Invité le Jeu 19 Avr 2012 - 10:28

tu as raison Tus..... Merci les conseillers politiques.....suivent bien les problèmes de l'Automobile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par Kékho le Jeu 19 Avr 2012 - 19:54

C'est juste que les politiques, contrairement à ce qu'ils prétendent dire, n'ont aucun pouvoir sur les entreprises privées. C'est encore un réflexe franco-français que de croire que l'état peut et a les moyens de se mêler de tout, or ce n'est pas le cas.

PSA est une entreprise privée qui fait ce dont elle veut, tout comme Arcelor, d'ailleurs, les politiques ne lui définiront pas sa stratégie.
Kékho
Kékho
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 2355
Localisation : Thionville (57)
Voitures : DS3 SportChic
Date d'inscription : 13/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par tusman le Jeu 19 Avr 2012 - 20:23

Kékho a écrit:C'est juste que les politiques, contrairement à ce qu'ils prétendent dire, n'ont aucun pouvoir sur les entreprises privées. C'est encore un réflexe franco-français que de croire que l'état peut et a les moyens de se mêler de tout, or ce n'est pas le cas.

PSA est une entreprise privée qui fait ce dont elle veut, tout comme Arcelor, d'ailleurs, les politiques ne lui définiront pas sa stratégie.

C'est simplement ce que sarko veut nous faire croire ,t'inquiète ont est pas dupe ! à part sur l'essence ou l'état peut intervenir (mais ne le fait pas) et nous dit que le grand méchant c'est Total qui comme les autres est la pour faire du bénef ,ça ont le sait ...

tusman
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 13171
Age : 49
Localisation : Lapalisse
Voitures : XM 3.0 V6 BVA
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par Kékho le Jeu 19 Avr 2012 - 20:32

tusman a écrit:
Kékho a écrit:C'est juste que les politiques, contrairement à ce qu'ils prétendent dire, n'ont aucun pouvoir sur les entreprises privées. C'est encore un réflexe franco-français que de croire que l'état peut et a les moyens de se mêler de tout, or ce n'est pas le cas.

PSA est une entreprise privée qui fait ce dont elle veut, tout comme Arcelor, d'ailleurs, les politiques ne lui définiront pas sa stratégie.

C'est simplement ce que sarko veut nous faire croire ,t'inquiète ont est pas dupe ! à part sur l'essence ou l'état peut intervenir (mais ne le fait pas) et nous dit que le grand méchant c'est Total qui comme les autres est la pour faire du bénef ,ça ont le sait ...
Il n'y a pas que Sarko, tous les politiques, de Hollande à Le Pen essayent de faire croire que l'Etat peut faire de l'ingérence dans une entreprise privée. Ce qui est totalement faux. Pour Total je te rejoins, que Total fasse des bénéfices records c'est normal et tant mieux qu'une entreprise française fasse de l'argent, c'est bien l'état qui nous grève le prix à la pompe avec une majorité de taxe en tout genre. D'ailleurs les régions aussi ont leur taxe sur le carburant, mais ça, les médias n'en parlent pas...
Kékho
Kékho
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 2355
Localisation : Thionville (57)
Voitures : DS3 SportChic
Date d'inscription : 13/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par tusman le Jeu 19 Avr 2012 - 20:39

Oui excuse moi ,ont peut tous les mettre dans le même sac et évitons la politique ici [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé 435329 désolé ...

tusman
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 13171
Age : 49
Localisation : Lapalisse
Voitures : XM 3.0 V6 BVA
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par c-dolu le Lun 23 Avr 2012 - 23:54

SM1 a écrit:tu as raison Tus..... Merci les conseillers politiques.....suivent bien les problèmes de l'Automobile.

Il faut surtout se méfier de ce qu'on peut lire et entendre des médias !
[ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé 78929
c-dolu
c-dolu
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 2029
Voitures : DS5 H
Date d'inscription : 18/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par STEPPE 91 le Mar 24 Avr 2012 - 7:26

Jacques POtherat , éditorialiste de la vie de l auto, signait ses truculentes chroniques d un :"c est vrai car c est écrit dans le journal !"
STEPPE 91
STEPPE 91
Administrateur & Webdesigner
Administrateur & Webdesigner

Nombre de messages : 8833
Voitures : Ds4 200thp brun hickory/saxo 1.5d sx
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [ACTUALITE] Le site de Sevelnord préservé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum